Yasmina Reza décroche le prix Renaudot 2016 pour "Babylone"

Par @Culturebox
Mis à jour le 03/11/2016 à 13H21, publié le 03/11/2016 à 13H09
Yasmina Reza

Yasmina Reza

© Pascal Victor/EFE/Newscom/MaxPPP

Le jury Renaudot, réuni comme celui du Goncourt au Drouant, a attribué son prix à Yasmina Reza pour "Babylone" (Flammarion). Quatre autres finalistes étaient en lice parmi les romanciers : Adélaïde de Clermont-Tonnerre, Régis Jauffret, Simon Liberati, Leila Slimani.

Dans la foulée du Goncourt, le jury Renaudot, réuni également au restaurant Drouant, a attribué son prix à Yasmina Reza pour "Babylone". Les autres finalistes étaient : Adélaïde de Clermont-Tonnerre pour "Le Dernier des nôtres" (Grasset), Régis Jauffret pour "Cannibales" (Seuil), Simon Liberati pour "California girls" (Grasset), (Flammarion) et Leila Slimani pour "Chanson douce" (Gallimard).

L'an dernier c'est Delphine de Vigan qui avait obtenu le Renaudot pour "D'après une histoire vraie" (JC Lattès). Recevoir un grand prix littéraire demeure une manne pour les éditeurs quasiment certains d'exploser leurs ventes et une consécration pour l'auteur auréolé. La moyenne des ventes du Renaudot approche les 251.000 exemplaires, tandis que le Goncourt des lycéens approche les 395.000, et le prix Goncourt dépasse les 345.000 exemplaires.

La quinzaine des grands prix littéraires d'automne débutée le 25 octobre dernier prévoit encore le prix Décembre, le mieux doté des prix littéraires avec une prime de 30.000 euros pour son lauréat (le 7 novembre), puis le prix Interallié et le prix de Flore (tous deux le 8 novembre). Le Goncourt des lycéens se détache des autres étant attribué le 17 novembre.