"The Artist" : ... et pour quelques Baftas de plus

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 15H16, publié le 13/02/2012 à 12H04
Jean Dujardin, Thomas Langmann et Michel Hazanavicius au Baftas le 12 février 2012

Jean Dujardin, Thomas Langmann et Michel Hazanavicius au Baftas le 12 février 2012

© Leon Neal/AFP

"The Artist" a remporté dimanche soir sept Baftas, dont ceux du meilleur film, du meilleur acteur pour Jean Dujardin et du meilleur réalisateur pour Michel Hazanavicius, lors de la cérémonie décernant les plus hautes récompenses britanniques du cinéma, au Royal Opera House de Londres.

Dujardin aux anges
Déjà récompensé de trois Golden Globes en janvier (meilleure comédie, meilleur acteur comique et meilleure musique originale), "The Artist" est également en lice pour les Oscars, le 26 février. Il a obtenu dix nominations dont celles de meilleur film et meilleur acteur.
 

Epaule contre épaule sur le tapis rouge quelque temps auparavant avec les stars de Hollywood George Clooney et Brad Pitt, également en lice, Jean Dujardin, visiblement enthousiaste, a confié qu'il était au comble de la joie de se trouver aux côtés de tels acteurs. "C'est un honneur d'être nominé avec des acteurs aussi grands que Gary Oldman, (Michael) Fassbender, Brad Pitt, Clooney, pincez-moi s'il vous plaît", a-t-il ajouté.

Meryl Streep à la cérémonie des Baftas le 12 février 2012

Meryl Streep à la cérémonie des Baftas le 12 février 2012

© Leon Neal/AFP

Meryl Streep, meilleure actrice
Comme prévu, l'Américaine Meryl Streep a décroché le Bafta de la meilleure actrice pour son interprétation de Margaret Thatcher dans "La Dame de Fer". En allant recevoir son prix, elle a perdu une chaussure et a dû être "secourue" par l'acteur britannique Colin Firth.

Le film de Phyllida Lloyd, qui sort mercredi sur nos écrans, n'a pas été sans susciter des controverses. Selon Meryl Streep, il voulait "montrer quelque chose de réel, peut-être caché, mais d'honnête dans la vie de quelqu'un dont nous avions tous décidé que nous connaissions déjà tout".

L'interprétation de l'actrice américaine, qui lui a déjà rapporté une pluie de trophées, devrait lui faire gagner le troisième Oscar de sa carrière fin février.

John Hurt à la cérémonie des Baftas le 12 février 2012

John Hurt à la cérémonie des Baftas le 12 février 2012

© Leon Neal/AFP

Un Bafta d’honneur pour John Hurt
Comme lors des Golden Globes, le mois dernier, le prix du meilleur second rôle féminin a été attribué à Octavia Spencer pour "La Couleur des sentiments" et le meilleur second rôle masculin à Christopher Plummer pour "Beginners", de Mike Mills, avec Ewan McGregor.

John Hurt, que l’on peut voir actuellement dans « La Taupe », interprète de films aussi divers qu’« Elephant Man », « Alien », « 1984 », ou la série des « Harry Potter », a été distingué pour sa contribution au cinéma. Ayant débuté sa carrière en 1962, il avait notamment percé l’écran en 1969 sous la direction de John Huston, dans « Davey des grand chemins ».

Almodovar récompensé pour « La Piel que Habito »
Pedro Almodovar a obtenu le prix du "meilleur film en langue étrangère" pour "La Piel que Habito", qui était en compétition à Cannes, d’où il était reparti bredouille.

"Senna", le film de Asif Kapadia sur le pilote de Formule 1 Ayrton Senna décédé dans un accident en 1994, a remporté le prix du meilleur documentaire.

Paddy Considine et Diarmid Scrimshaw ont remporté le prix du meilleur premier film avec "Tyrannosaur", et "Rango", de Gore Verbinski, celui du meilleur film d'animation.