Premier roman, premier salon : le "conte de fées" de Romain Puértolas

Par @LaurenceHouot Journaliste, responsable de la rubrique Livres de Culturebox
Mis à jour le 25/03/2014 à 15H57, publié le 22/03/2014 à 18H44
Romain Puértolas au salon du livre 2014

Romain Puértolas au salon du livre 2014

© Laurence Houot / Culturebox

Romain Puertolas est l'un des phénomènes littéraire de l'année. Son roman "L’extraordinaire voyage du fakir qui était resté coincé dans une armoire Ikea" un conte des temps modernes, a déjà été vendu à presque 300 000 exemplaires et été traduit dans 36 pays. Rencontre quelques minutes avant sa séance de dédicaces au Salon du Livre.

Il arrive fringant et souriant, apparemment heureux de se livrer à cet exercice obligé du Salon du Livre : la séance de dédicaces. Romain Puértolas, pas encore 40 ans, lieutenant de police dans le civil, est l'heureux auteur  de "L’extraordinaire voyage du fakir qui était resté coincé dans une armoire Ikea", son premier roman, un carton en librairie : près de 300 000 exemplaires vendus, traduit dans 36 pays…
 
"J'écris depuis toujours. Avant le fakir, j'avais déjà écrit 7 romans, tous refusés par les maisons d'édition. J'avais un peu fait le deuil de la publication. Je me disais, j'écris pour mes enfants, qui pourront lire mes livres plus tard… Et puis j'ai eu une réponse manuscrite des éditions Le Dilettante, négative mais quand même, une réponse qui n'était pas un copié-collé de réponse type. Le suivant c'était le Fakir et là j'ai carrément reçu une lettre qui me disait que l'éditeur voulait me rencontrer. Et voilà…".
Romain Puertolas en dédicaces au salon du livre 2014 © Laurence Houot / Culturebox
Romain Puertolas n'en est toujours pas revenu et goûte avec bonheur à ce qu'il considère comme un conte de fées. "Le conte de fées, c'est celui que je vis avec le fakir", dit-il, un large sourire aux lèvres. "Tous les jours, je suis surpris", ajoute-t-il. Il aime rencontrer ses lecteurs, heureux de voir que son livre plaît à une palette très large. "De 16 à 90 ans ! Je suis content de voir que mon livre est lisible à tous les âges de la vie, que les lecteurs entrent dans mon monde. Mon monde décalé, encré dans la réalité mais avec des choses surprenantes et de la fantaisie."

Les lecteurs aussi sont heureux

Pendant qu'on parle, ça fuse : "Eh regarde, c'est le fou qui a écrit l'histoire du fakir !" ou  "Ah c'est le gars du fakir, c'est génial son livre !". Romain Puertolas sourit et s'installe pour sa dédicace. Une file de lecteurs s'est formée, le livre à couverture jaune sous le bras. Florence Lecat attend son tour. "J'ai adoré son livre, le côté folie et imaginaire, et en même temps avec beaucoup de profondeur !". A côté d'elle, Sylvie renchérit : "Depuis que je l'ai lu, je rêve de me faire enfermer dans une armoire Ikéa. Je me demande où il a trouvé tout ça. J'ai adoré ce livre".
Florence et Sylvie à la dédicace de Romain Puértolas

Florence et Sylvie à la dédicace de Romain Puértolas

© Laurence Houot / Culturebox
Derrière elles, un homme attend aussi. "Je ne l'ai pas lu, mais je l'ai offert plein de fois et je vais encore l'offrir. Je le lirai un jour, mais en attendant je trouve que c'est un cadeau super sympa !". Marine, 18 ans, l'a lu elle, et l'a adoré. "C'est pas un roman jeunesse mais on peut le lire quand on est jeune. Ça m'a fait beaucoup rire. C'est un cadeau de ma petite soeur, alors pour lui faire honneur jusqu'au bout, je vais me le faire dédicacer !".
Marine, 18 ans à propos du livre de Roman Puértolas "J'ai bien rigolé"

Marine, 18 ans à propos du livre de Roman Puértolas "J'ai bien rigolé"

© Laurence Houot / Culturebox
Romain Puértolas signe et sourit, un mot gentil pour chacun. On sent le plaisir qu'il a à partager sa joie avec ses lecteurs. "Avant je venais au Salon du Livre avec ma femme et mes enfants, pour voir des écrivains en vrai, comme Amélie Nothomb ! Et maintenant ce sont les gens qui se déplacent pour venir me voir. Je suis passé d'un monde à l'autre, c'est comme si j'étais passé de l'autre côté du miroir!".

Une dernière petite question avant de partir : le livre qui a changé sa vie ? "Le tour du monde en 80 jours" de Jules Verne. "Ca m'a donné le goût de l'aventure, de l'exotisme". On le laisse avec ses lecteurs, tous curieux de savoir s'il a déjà écrit son prochain roman "pour continuer à rigoler" dit une de ses lectrices. "Il est écrit, l'éditeur n'a plus qu'à appuyer sur le bouton", répond le jeune auteur. Son prochain roman devrait sortir début 2015.