Pierre Adrian, lauréat du prix des Deux Magots

Par @Culturebox
Publié le 26/01/2016 à 20H26
Pierre Adrian, le 26 janvier à Paris

Pierre Adrian, le 26 janvier à Paris

© Julio Piatti

Le jeune essayiste Pierre Adrian a reçu mardi le prix des Deux Magots pour "La piste Pasolini" (Les Equateurs), un premier livre qui entraîne le lecteur sur les pas du poète et cinéaste italien assassiné en 1975 près de la plage d'Ostie.

Le récit de Pierre Adrian, 24 ans, sorti à l'automne avait été retenu dans la première sélection du Renaudot, catégorie essai. "La piste Pasolini", à la fois récit de voyage et quête initiatique, est "un moyen de comprendre ce maître dont je ne peux pas voir les traits", écrit Pierre Adrian.

Pasolini, intellectuel d'aujourd'hui

Au terme de son voyage, Pierre Adrian a découvert combien ce que disait Pasolini, à travers sa critique féroce de la société de consommation ou de la télévision, nous donnait des repères pour le monde d'aujourd'hui. "J'ai trouvé chez cet homme tué il y a 40 ans beaucoup des règles de vie que j'attendais d'un intellectuel d'aujourd'hui", écrit le jeune écrivain.
Pier Paolo Pasolini

Pier Paolo Pasolini

© OZKOK / SIPA
Trois autres livres étaient en lice pour le prix des Deux Magots: "La petite femelle" (Julliard) de Philippe Jaenada, "Il était une ville" (Flammarion) de Thomas B. Reverdy et "Victor Hugo vient de mourir"  (L'Iconoclaste) de Judith Perrignon.
 
Créé en réaction au prix Goncourt jugé trop académique, le prix des Deux Magots fut décerné la première fois à un jeune auteur, alors inconnu, Raymond Queneau pour son livre "Le chiendent". L'an dernier, le prix avait été attribué à Serge Joncour pour "L'écrivain national" (Flammarion).