Nuit de la lecture et portes ouvertes à la Bnf ce week-end

Par @Culturebox
Mis à jour le 15/01/2017 à 12H11, publié le 12/01/2017 à 11H05
Affiche de la Nuit de la lecture 2016

Affiche de la Nuit de la lecture 2016

© DR

Partout en France, les lecteurs sont invités samedi soir à se rendre dans une bibliothèque ou une librairie pour la première "Nuit de la lecture" tandis que la Bibliothèque nationale de France ouvrira ses portes samedi et dimanche pour découvrir le site rénové de son berceau historique, rue de Richelieu (Paris 9e).

Reportage : S. Broomerberg / C. Hilary / C. Gadelorge / P. Guény 

1.400 rendez-vous

Lancée par le ministère de la Culture, la première "Nuit de la lecture" va mobiliser quelque 16.000 bibliothèques publiques et points d'accès à la lecture, ainsi que 3.500 librairies. Culturebox s’associe à l’événement avec un concours photo, où vous êtes invités à vous mettre en scène avec votre livre préféré.

"Nous avons souhaité la création de ce moment de partage, populaire, festif, rassembleur autour du livre, afin de rappeler l'importance de la lecture et de ce qu'elle peut nous apporter dans des moments qui sont parfois difficiles. Nous voulons que les bibliothèques ne soient pas seulement des lieux de consultation et de prêt mais s'affirment comme des lieux de vie", a affirmé la ministre de la Culture, Audrey Azoulay.

"La littérature m'a tout donné. A 12 ans, j'ai pu découvrir tous les continents, tout en restant dans mon quartier de Rabat", a rappelé pour sa part la lauréate du prix Goncourt 2016, Leïla Slimani, une des marraines de l'événement dans une intervention la semaine dernière au ministère de la Culture.
La Nuit de la lecture : l'exemple de Nantes
Parmi les quelque 1.400 rendez-vous proposés samedi soir, la médiathèque Yourcenar (dans le XVe arrondissement, à Paris) et la médiathèque Joan Pau Giné de Bages (Pyrénées-Orientales) organiseront des "soirées pyjama" pour se glisser dans des duvets et écouter des histoires en musique.

La bibliothèque Robert-Sabatier, dans le XVIIIe arrondissement de Paris, offrira une rencontre-lecture avec Magyd Cherfi, l'ex-chanteur du groupe Zebda, auteur de "Ma part de Gaulois", couronné l'an dernier par le Prix des Libraires. A Grenoble, des comédiens liront une sélection de textes érotiques à l'occasion d'une "nuit des lectures interdites".

Une soirée Bob Dylan, prix Nobel de littérature 2016, et Léonard Cohen, auteur, compositeur et interprète disparu en 2016, aura lieu à la médiathèque de Moulins (Allier) avec un concert acoustique et des lectures à voix haute.

Les trésors du site Richelieu

"Les livres nous sauvent la vie. Pour nous les livres et les auteurs sont comme des frères, comme des potes. Par les mots on peut rencontrer l'autre, les autres. La lecture nous rappelle que nous faisons tous partie de la communauté humaine. Les livres sont des médicaments", a témoigné le rappeur, écrivain et réalisateur Abd al Malik, parrain également de la manifestation.

Le programme complet de la "Nuit de la lecture" est disponible sur le site nuitdelalecture.fr.

Parallèlement, la Bibliothèque nationale de France (BnF) organise samedi et dimanche deux journées portes ouvertes pour permettre au public de découvrir le site Richelieu, son berceau historique, dont la première phase de rénovation vient de s'achever.
Souscription pour la rénovation de la Salle Ovale à Richelieu – Bibliothèque nationale de France
Le chantier de 250 millions d'euros s'était ouvert en 2010. Le site rénové de 58.000 m2 va abriter les collections spécialisées de la BnF (manuscrits, estampes et photographies, arts du spectacle, cartes et plans, monnaies, médailles et antiques, musique), l'Institut national d'histoire de l'art (Inha) et sa bibliothèque de 1,7 million de documents et l'Ecole nationale des chartes, riche de 150.000 volumes.

Une seconde phase de travaux - au cours desquels doit notamment être rénovée la fameuse "salle Ovale" - est en cours et doit s'achever en 2020.

A terme, un musée sera ouvert sur le site Richelieu pour donner à voir les trésors que conserve la BnF comme le manuscrit des Misérables de Victor Hugo, le papyrus Prisse, le plus ancien connu au monde, les manuscrits de Flaubert et de Proust, des dessins de Dürer et de Rembrandt, des photos de Cartier-Bresson et de Doisneau...

Il y aura aussi un nouveau passage parisien (le 26e, entre la rue Vivienne et la rue de Richelieu), un jardin, des galeries... La salle Ovale, réservée jusqu'alors aux étudiants et chercheurs, sera accessible à tous, permettant à la BnF de renouer avec une ancienne tradition de lecture publique populaire.

Le programme complet des journées portes ouvertes est détaillé sur le site bnf.fr.