Musée de l'IMA : le réveil de la belle endormie

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 21/02/2012 à 10H48
L'Institut du Monde Arabe à Paris

L'Institut du Monde Arabe à Paris

© FRANCOIS GUILLOT / AFP

Après trois ans de travaux, l'Institut du Monde Arabe rouvre son musée. Nouvelle scénographie, nouvelles options... Avec, en toile de fond, la montée en puissance du Louvre, qui ouvrira en septembre un département des Arts de l'Islam.

 

 

L'IMA est "une belle endormie qui se réveille", C'est Renaud Muselier qui le dit. Le successeur de Dominique Baudis mise sur cette ambitieuse rénovation pour insuffler un nouveau dynamisme à "son" Institut. Les aménagements sont spectaculaires : les 2400 mètres carrées du musée ont été totalement repensés. Le choix de la présentation chronologique des oeuvres a été abandonné. Désormais, le musée vise une approche de la diversité du monde arabe. Et ne négligera pas la création contemporaine, à l'image de cette première exposition "Dégagements... la Tunisie un an après". 

Près de 560 pièces sont présentées au public : tapis, étoffes précieuses mais aussi instruments ou poèmes. Et l'aspect religieux ne se limite pas à l'Islam - largement présent, évidemment - puisque les autres religions, comme le judaïsme ou le christianisme, sont aussi évoquées. Une façon sans doute, de marquer une différence avec le futur département des Arts de l'Islam du Louvre, dont l'ouverture est prévue à la rentrée. Un concurrent de poids, qui présentera plus de 2500 oeuvres. 

 

Institut du Monde Arabe 1 rue des Fossés-Saint-Bernard 75005 PARIS