Mort de Jacqueline Risset, écrivain et traductrice de Dante

Par @Culturebox
Publié le 05/09/2014 à 20H51
Jacqueline Risset © DR

L'écrivaine française Jacqueline Risset, grande italianiste, réputée pour sa traduction de "La Divine Comédie" de Dante, amie de Fellini, est morte mercredi à Rome à l'âge de 78 ans, a annoncé ce vendredi 5 septembre son éditeur Flammarion.

Née en mai 1936 à Besançon (Doubs), cette normalienne agrégée d'italien était également poète, critique littéraire et universitaire. Elle est l'auteure de la traduction intégrale de référence en français de "La Divine Comédie" de  Dante, vendue à 400.000 exemplaires, sur laquelle elle avait travaillé pendant  huit ans. Elle était également l'auteure d'une traduction du "Prince" de  Machiavel (Actes Sud, 2001).

Spécialiste de Dante et amie de Fellini
 

Dès le début des années 1960, alors qu'elle est élève à l'Ecole Normale Supérieure, elle se passionne pour l'italien et part en Italie pour y poursuivre ses études. Elle a fait partie, de 1967 à 1982, du comité de rédaction de la revue Tel Quel. Elle est particulièrement réputée pour son travail sur Dante mais elle a aussi réalisé la traduction en italien de Francis Ponge. En 2003, elle a donné quatre leçons sur "Traduction et mémoire poétique, de Dante à Rimbaud" au Collège de France.
Grande admiratrice et amie de Federico Fellini, Jacqueline Risset a aussi écrit une dizaine d'essais, parmi lesquels "Dante, une vie" (Flammarion), en  1999, et "Les Instants les Eclairs" (Gallimard, coll. L'infini) en  2014, et  des recueils de poésie dont "Petits éléments de physique amoureuse" (Gallimard) en 1991. "Rimes de Dante", présenté et traduit par Jacqueline Risset, paraîtra chez  Flammarion le 5 novembre.