Monsieur d'Déé, cofondateur de la Fondation Boris Vian et ami de l'écrivain, est mort

Par @Culturebox
Publié le 26/07/2016 à 13H04
Monsieur d'Dée avait préfacé plusieurs rééditions d'oeuvres de l'auteur de "L'écume des jours"

Monsieur d'Dée avait préfacé plusieurs rééditions d'oeuvres de l'auteur de "L'écume des jours"

© Semaine du Roussillon

Danseur et chorégraphe, Monsieur d'Déé, un des cofondateurs de la Fondation Boris Vian et du festival des Nits d'Eus (Pyrénées-Orientales), est décédé lundi à 87 ans, a faire savoir le maire d'Eus, José Montessino.

Il était l'ami de Boris Vian. Hospitalisé à la clinique Saint-Michel de Prades (Pyrénées-Orientales) dans la matinée, Monsieur d'Déé, de son vrai nom Charles d'Déé, est mort lundi après-midi, a précisé le directeur du festival des Nits d'Eus, Michel Maldonado.
 
Monsieur d'Déé était chorégraphe et un danseur réputé de be-bop dans la période de l'après-guerre au Caveau des Lorientais, puis au club Le Tabou, dans le quartier de Saint-Germain-des-Prés, à Paris. Boris Vian lui avait d'ailleurs dédié un texte dans son "Manuel de  Saint-Germain-des-Prés" (1951).

Le second époux d'Ursula Vian

En 1981, avec Ursula Vian, Monsieur d'Déé, qui a préfacé ou annoté plusieurs rééditions d'oeuvres de Boris Vian, avait été à l'origine de la création de la Fondation Boris Vian, renommée Fond'action Boris Vian par la  suite. Après la mort de l'écrivain, il était devenu le compagnon d'Ursula Vian, avec laquelle il s'était installé dans la maison de la fondation à Eus. Ursula Vian est décédée le 18 janvier 2010 à Eus. Monsieur d'Déé a réalisé des mises en scène pour des pièces de théâtre, en  particulier celle du "Bal", une pièce jouée à guichet fermé pendant des mois et  reprise plus tard au cinéma par Ettore Scola.