Max Gallo, l'écrivain académicien, souffre de la maladie de Parkinson

Par @Culturebox
Mis à jour le 28/05/2015 à 10H39, publié le 28/05/2015 à 10H08
Max Gallo en octobre 2014

Max Gallo en octobre 2014

© IBO/SIPA

L'historien et écrivain académicien Max Gallo, 83 ans, a annoncé qu'il était atteint de la maladie de Parkinson, estimant à cette occasion que "nous avons toujours la liberté d'en finir avec nous-mêmes".

"Je suis en effet malade, c'est difficile", a confié l'écrivain, interrogé sur RTL à l'occasion de la parution de son prochain roman, "Dieu le veut".

"On se croit immortel et on ne l'est pas"

"La maladie change totalement le rapport de l'écrivain avec lui-même, avec les autres écrivains et avec le monde tel qu'il est", a confié Max Gallo qui n'assistera pas ce jeudi 28 mai après-midi à l'intronisation de l'écrivain Dany Laferrière à l'Académie française. Il a évoqué "la sensation de liberté qui s'efface", devant la maladie. "On est obligé d'être assis d'une certaine façon, de vous lever en faisant attention de ne pas prendre votre pied dans un tapis... petit malaise", a-t-il dit. La principale crainte est de devoir "se retirer totalement dans tous les sens du mot", a expliqué le biographe de Charles de Gaulle et Napoléon.

"On se croit immortel et on ne l'est pas", a-t-il dit avec une pointe  d'amertume. "La non immortalité est une surprise difficile à rejeter", a-t-il ajouté. Dans cette "période difficile" la foi est "une aide", a-t-il affirmé tout en faisant part de ses "doutes". 

"La liberté d'en finir avec nous mêmes", "un point de vue discutable"

"Nous avons toujours la liberté d'en finir avec nous-mêmes", a-t-il souligné en reconnaissant que ce point de vue était "contesté, contestable et discutable".  "Néanmoins, c'est une liberté qui nous est donnée même si elle est difficile à conquérir et discutable", a-t-il insisté. "C'est une manifestation de la sollicitude et Dieu donnant cette liberté dit aussi qu'on peut y renoncer".

A propos de son travail, Max Gallo a rappelé qu'il venait de sortir deux livres et a dit espérer en sortir un nouveau d'ici la fin de l'année.