Mathieu Kassovitz rafle 3 prix au festival du film de Sarlat

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 15H16, publié le 13/11/2011 à 09H51
Mathieu Kassovitz, le 8 novembre 2011 à Paris

Mathieu Kassovitz, le 8 novembre 2011 à Paris

© F.Guillot. AFP

"L'ordre et la morale", de Mathieu Kassovitz, a remporté le 12 novembre trois prix lors de la cérémonie de clôture du 20e festival du film de Sarlat (Dordogne). Le film sur l'assaut en 1988 de la grotte d'Ouvéa en Nouvelle-Calédonie, qui sort le 16 novembre sur les écrans, a reçu le prix du public, celui des lycéens et le prix du jury jeune.

L'acteur et réalisateur Mathieu Kassovitz était venu présenter et défendre son long métrage, notamment attaqué par l'ex-ministre de l'Outre-Mer Bernard Pons et par le général Jacques Vidal qui a dirigé l'assaut.

Deux autres prix d'interprétations également attribués
Le prix d'interprétation féminine est allé à Deborah François, très lumineuse dans "Les tribulations d'une caissière" de Pierre Rambaldi, une adaptation très libre et onirique du roman à succès d'Anna Sam. L'acteur belge François Damiens, qui s'est fait connaître grâce à ses caméras cachés, a reçu le prix d'interprétation masculine pour son rôle dans "La délicatesse" de David et Stéphane Foenkinos. Ce film est une adaptation fidèle du best-seller de David Foenkinos.