Les obsèques d'Edmonde Charles-Roux "l'insoumise" à Marseille

Par @Culturebox
Publié le 23/01/2016 à 16H39
La romancière Edmonde Charles-Roux en 2003.

La romancière Edmonde Charles-Roux en 2003.

© Frédéric Charmeux / Photo PQR La Dépcêche du Midi / MaxPPP

De nombreuses personnalités, dont le ministre de l'Economie Michel Sapin et l'écrivain Régis Debray, ont rendu hommage samedi à Edmonde Charles-Roux lors de ses obsèques en la cathédrale La Major de Marseille.

"C'était une femme libre qui a usé de sa liberté", a salué au cours de la cérémonie Jean-Pierre Chevènement, Jean-Claude Gaudin rendant pour sa part hommage à "une rebelle, une insoumise, une anticonformiste-née".

"C'est quelque chose d'une époque (...), quelque chose de rare et de symbolique qui s'éloigne de nous", a jugé Régis Debray, qui avait siégé avec Edmonde Charles-Roux au sein de l'Académie Goncourt. "Etre à la fois directrice de Vogue et caporal de la Légion étrangère, c'est un court-circuit assez rare", s'est-il aussi amusé, dans une cathédrale loin d'être pleine pour les obsèques de celle qui fut aussi l'épouse de Gaston Defferre, maire de Marseille pendant 33 ans.

Devant son cercueil recouvert d'un drapeau tricolore, des soldats de la Légion étrangère ont rendu hommage à la sortie de la cathédrale à celle qui s'était initialement engagée au cours de la Seconde Guerre mondiale dans une de ses unités.

Outre MM. Chevènement, Gaudin et Debray, le PDG de Grasset Olivier Nora, le poète Jean Ristat et le petit-neveu et filleul de la romancière et journaliste ont pris la parole au cours de la cérémonie pour lui rendre hommage.

L'ex-ministre et président de l'Olympique de Marseille Bernard Tapie, l'ex-président du conseil général Jean-Noël Guérini et l'ancien président socialiste de la région Paca Michel Vauzelle étaient aussi présents aux obsèques.

Après cette cérémonie, l'ancienne présidente de l'Académie Goncourt devait être inhumée au cimetière Saint-Pierre, dans le 5e arrondissement de Marseille, aux côtés de son mari décédé en mai 1986. Affaiblie depuis décembre, Edmonde Charles-Roux s'est éteinte mercredi soir dans une maison de convalescence, à proximité de Marseille.