La victoire de Trump incite à davantage de solidarité, selon Leïla Slimani, lauréate du Goncourt

Par @Culturebox
Mis à jour le 09/11/2016 à 17H32, publié le 09/11/2016 à 15H54
L'écrivaine Leïla Slimani, lauréate du Goncourt. 

L'écrivaine Leïla Slimani, lauréate du Goncourt. 

La lauréate du prix Goncourt, Leïla Slimani, a estimé ce mercredi 9 novembre sur son compte Twitter que l'élection de Donald Trump devait être l'occasion d'être "plus lucides, plus solidaires, moins indifférents".

"Et si, au lieu de pleurnicher, nous profitions de cette occasion pour être plus lucides, plus solidaires, moins indifférents ?", écrit l'auteure de "Chanson douce".

"Et si nous regardions en face, sans moue de dégoût, les ravages du déclassement, du chômage de masse, de la faillite de l'éducation", a ajouté l'écrivaine franco-marocaine dans un second message. "Notre attitude outrée ne (fait) que nourrir la stratégie d'un Trump ou d'une Le Pen qui rient en pensant que nous n'avons rien compris", a-t-elle conclu.

"De vieilles ombres sont de retour" selon Patrick Chamoiseau

L'écrivain martiniquais Patrick Chamoiseau, qui a remporté le prix Goncourt en 1992, a écrit de son côté sur son compte Twitter qu'avec l'élection du candidat républicain "de très vieilles ombres sont de retour et nous fixent sans trembler". "En plus des pauvretés misères et autres précarités, le capitalisme induit un effondrement éthique pour le moins effrayant", a estimé l'écrivain, avant d'ajouter: "Prendre le maquis est impossible : le capitalisme n'a plus d'arrière-pays, il faut l'abattre en nous, dans nos imaginaires..."