La romancière Edmonde Charles-Roux, ex-présidente du Goncourt, est morte

Par @LaurenceHouot Journaliste, responsable de la rubrique Livres de Culturebox
Mis à jour le 21/01/2016 à 19H16, publié le 21/01/2016 à 08H57
Edmonde Charles-Roux en 2011 à Aix-en-Provence

Edmonde Charles-Roux en 2011 à Aix-en-Provence

© GERARD JULIEN / AFP

La romancière et journaliste Edmonde Charles-Roux, ex-présidente de l'Académie Goncourt, est morte, hier, à l’âge de 95 ans. Affaiblie depuis décembre, Edmonde Charles-Roux s'est éteinte dans une maison de convalescence, en présence de son petit-neveu Marcantonio del Drago, a indiqué Marie Dabadie, porte-parole de l'Académie Goncourt dont la romancière avait été présidente.

Infirmière et résistante pendant la guerre

Marie Dabadie, secrétaire de l'Académie Goncourt, l'a annoncé sur son compte Twitter, Edmonde Charles-Roux est morte hier à l'âge de 95 ans.

Récit France 3 Provence-Alpes: S. Depierre et M. Morand
Edmonde Charles-Roux était née le 17 avril 1920 à Neuilly- sur-Seine dans une famille bourgeoise. Un père diplomate, elle grandit entre Saint-Pétersbourg, Istanbul, Le Caire ou Rome. Pendant la seconde guerrre mondiale elle s'engage comme Infirmière ambulancière à Verdun, puis rejoint la résistance. Blessée en 1940, elle est décorée de la Croix de Guerre et de la Légion d'honneur en 1945. 

Une certaine idée du journalisme

Après la guerre, elle devient journaliste. Elle participe au lancement du magazine ELLE et devient rédactrice en chef de Vogue dans les années 50. En 1966, elle devra quitter le journal après avoir publié en Une la photographie d'une femme noire. Et on goûte peu outre-atlantique ses amitiés à gauche.

Elle entame alors une carrière d'écrivain. En 1966, ele reçoit le Prix Goncourt pour son premier roman, "Oublier Palerme". Elle rencontre à ce moment là le maire de Marseille Gaston Defferre, qu'elle épouse en 1973.

La romancière publie ensuite plusieurs romans, dont  "Adrienne", en 1971, "L'Irrégulière", sur Coco Chanel, paru en 1974, et la biographie d'Isabelle Eberhardt. 

Edmonde Charles-Roux est aussi l'auteur de "romans-photo" comme "L'Homme de Marseille" en 2001, sur la vie de son époux, ou "Le temps Chanel" en 2004, qui relate celle de Coco Chanel.
Couverture "Le temps Chanel", Edmonde Charles-Roux
Edmonde Charles-Roux avait aussi écrit les livrets de plusieurs ballets de Roland Petit parmi lesquels "Le Guépard et Nana".

Membre de l'académie Goncourt de 1983 à 2016, elle en devient la présidente de 2002 à 2014 (le prix 2013 est le dernier attribué sous sa présidence). Elle reste membre de l'académie jusqu'au 7 janvier 2016, cédant sa place au dramaturge et metteur en scène Eric-Emmanuel Schmitt. Elle en avait cédé la présidence au journaliste Bernard Pivot, qui a réagi ce matin sur France Info

Elle avait un courage physique formidable et un courage intellectuel extraordinaire

L'actuel président de l'Académie Goncourt lui avait déjà rendu hommage un peu plus tôt sur son compte Twitter.

François Hollande a rendu hommage jeudi à la "grande femme de lettres" Edmonde Charles-Roux, résistante, journaliste et romancière décédée mercredi soir à Marseille, à 95 ans. "Edmonde Charles-Roux a toujours vécu pour la liberté", déclare la présidence dans un communiqué.

D'une vie dans le siècle, elle a fait un extraordinaire roman de courage, d'engagement et de création.

...Résistante, engagée dans l'armée de De Lattre, croix de guerre, elle est restée toute sa vie fidèle aux combattants dont elle avait partagé la condition et l'idéal,


poursuit M. Hollande à propos de celle qui fut l'épouse de l'ancien maire de Marseille et ministre de l'Intérieur de François Mitterrand, Gaston Defferre.

"Journaliste hors du commun" qui dirigea l'édition français de Vogue, "grande femme de lettres" récipiendaire du prix Goncourt en 1966 pour son roman "Oublier Palerme", elle accède à la présidence de l'académie Goncourt en 2002. "Elle y défendait la force de la littérature, toujours attentive à notre temps, toujours ouverte à l'universel", poursuit la présidence.

François Hollande dit aussi avoir pu rencontrer Edmonde Charles-Roux "il y a quelques mois, à Gardanne où elle se préparait à la mort en gardant une inaltérable envie de partager toutes les émotions du monde". Edmonde Charles-Roux avait été élevée en 2010 au grade de commandeur de la légion d'honneur.

"La France perd une femme d'exception", a quant à lui souligné Manuel Valls sur son compte Twitter.


VIDEO. Revoir Edmonde Charles-Roux dans "Des Mots de Minuit" (13 avril 2005)