La Martinière et Media-Participations envisagent un rapprochement

Par @Culturebox
Mis à jour le 21/09/2017 à 14H43, publié le 21/09/2017 à 14H37
Hervé de la Martinière, le PDG et fondateur du groupe éditorial La Martinière (Le Seuil, L'Olivier...)

Hervé de la Martinière, le PDG et fondateur du groupe éditorial La Martinière (Le Seuil, L'Olivier...)

© PHOTO12 / Damien Grenon

Le groupe d'édition La Martinière Groupe, qui comprend notamment les maisons Le Seuil, Abrams et La Martinière, a annoncé jeudi être entré en négociations exclusives avec Media-Participations, maison mère, entre autres, des éditeurs de BD Dargaud, Dupuis et Lombard, en vue d'une fusion.

Le comité d'entreprise de La Martinière a donné son feu vert jeudi à ce rapprochement, qui donnerait naissance au troisième groupe éditorial français.

"Nous étudions les possibilités d'un rapprochement entre nos deux groupes, dans le cadre d'un échange d'actions. Je dois penser à l'avenir de la maison que j'ai fondée il y a 25 ans", déclare dans un communiqué Hervé de La Martinière, PDG du groupe La Martinière, qui réunit notamment les éditions de La Martinière, Le Seuil, L'Olivier mais aussi l'américain Abrams ou l'allemand Knesebeck.
 
Selon ce communiqué, les discussions entre les deux groupes devraient permettre de déboucher sur un accord "dans les mois qui viennent".
 
Media-Participations, qui détient également les maisons Fleurus, Rustica, Editions Anne Carrière, ENPC ou encore les Editions 365, a réalisé en 2016 un chiffre d'affaires de 355 millions d'euros contre 206 millions pour La Martinière Groupe au cours de cette même année.

Une "philosophie commune" mise en avant 

En 2015, La Martinière Groupe avait procédé "à une réorganisation importante" en cédant à Interforum sa filiale de diffusion et de distribution Volumen.
 
En juin dernier, Media-Participations, également présent dans la presse magazine (avec notamment le journal Spirou), la production audiovisuelle et le jeu vidéo, a fait son entrée dans la littérature générale en prenant le contrôle des Editions Anne Carrière, est-il précisé dans le communiqué.
 
"Notre société, comme celle d'Hervé de La Martinière, est d'abord un groupe familial qui a, depuis 30 ans, fédéré en Belgique et en France des actionnaires fidèles et sensibles aux spécificités de nos métiers de création", déclaré Vincent Montagne, PDG de Media-Participations, également cité dans le communiqué.
 
"Cette philosophie commune et les évolutions du marché nous ont amenés à réfléchir ensemble à la constitution d'un groupe de taille importante", ajoute-t-il.