L'écrivain italien Umberto Eco couronné du facétieux Prix Alphonse Allais

Par @Culturebox
Mis à jour le 03/02/2015 à 19H23, publié le 03/02/2015 à 19H11
L'écrivain et intellectuel italien Umberto Eco, ici en 2013.

L'écrivain et intellectuel italien Umberto Eco, ici en 2013.

© CEM OZDEL / ANADOLU AGENCY

Le philosophe et écrivain italien Umberto Eco est le lauréat du facétieux prix Alphonse Allais 2015, distinction humoristique annuelle décernée pour célébrer l'esprit de l'écrivain français, maître de l'absurde, a annoncé ce 3 février la grande chancellerie de l'ordre. L'intellectuel italien avait notamment consacré une longue étude à "Un drame bien parisien" d'Alphonse Allais.

Eugène Ionesco a été le premier lauréat en 1954 du prix créé à l'occasion du centenaire de la naissance d'Alphonse Allais, auteur notamment de "Deux et deux font cinq". Le cinéaste Jean-Pierre Mocky, les humoristes François Morel, Laurent Gerra, Raymond Devos, le chansonnier Jean Amadou, le journaliste Bernard Pivot, le dessinateur Sempé, le chanteur Pierre Perret comptent parmi les précédents lauréats.

"Trompe-l'oeil littéraire"

Distingué pour l'ensemble de son oeuvre, Umberto Eco a été désigné à l'unanimité "pour son admiration de l'oeuvre d'Alphonse Allais", notamment dans une thèse de 1992, "Lector un fabula" (Grasset), a souligné Alain Casabona, grand chancelier. Ce texte est une analyse de la célèbre nouvelle d'Alphonse Allais "Un drame bien parisien", tirée du recueil "À se tordre" (1891), dans laquelle Umberto Eco évoque la création du non-sens. A propos "d'Un Drame bien parisien" publié, Umberto Eco a salué longuement un "exercice malicieux de trompe-l'oeil littéraire".

Ce n'est que courant mai que l'Académie Alphonse Allais remettra au philosophe et écrivain italien "la comète de Allais", trophée symbolique du prix.