L'écrivain italien Erri de Luca victime d'un malaise lors d'une escalade

Par @Culturebox
Mis à jour le 23/03/2015 à 09H09, publié le 23/03/2015 à 09H06
Erri De Luca, ici en octobre 2014invité à une émission de télévision italienne. 

Erri De Luca, ici en octobre 2014invité à une émission de télévision italienne. 

© Antonio Calanni/AP/SIPA

L'écrivain italien Erri de Luca, dont les poursuites en Italie pour incitation au sabotage de la ligne ferroviaire Lyon-Turin sont très critiquées en France, a fait un malaise dimanche 22 mars alors qu'il pratiquait l'escalade, rapporte la presse italienne.

Dimanche 22 mars, en début d'après-midi, l'écrivain Erri De Luca escaladait des rochers surplombant la plage près de Gaeta, entre Rome et Naples, quand il a fait un malaise et a dû être évacué par hélicoptère et hospitalisé. 

Légère attaque cérébrale

Selon les secours cités par la presse italienne, il n'a jamais perdu conscience mais a vraisemblablement souffert d'une légère attaque cérébrale. Né à Naples il y a 64 ans, installé dans les collines au nord-ouest de Rome, Erri de Luca est un alpiniste chevronné, et a participé à une expédition dans l'Himalaya en 2005.

Erri De Luca est jugé devant le tribunal de Turin depuis fin janvier pour avoir préconisé, dans un entretien avec un journaliste, le "sabotage" du  Lyon-Turin. Il encourt un à cinq ans de prison et a déjà annoncé qu'il ne ferait pas appel d'une éventuelle condamnation.

Un comité de soutien international a été lancé la semaine dernière, avec l'appui de plus de 300 personnalités, pour demander à Paris d'obtenir le retrait de la plainte déposée contre lui par la société franco-italienne LTF. En visite au Salon du Livre ces derniers jours à Paris, le président français François Hollande a estimé que les auteurs ne devaient "pas être poursuivis pour leurs textes", le Premier ministre Manuel Valls a appelé à respecter "profondément" la liberté d'expression d'un écrivain et la ministre de la Culture Fleur Pellerin a estimé qu'une éventuelle sanction serait "disproportionnée".