L'écrivain et critique littéraire Marc Lambron élu à l'Académie française

Par @Culturebox
Publié le 26/06/2014 à 17H54
Marc Lambron, ici en 2009.

Marc Lambron, ici en 2009.

© GINIES/SIPA

Marc Lambron a été élu ce 26 juin à l'Académie française au fauteuil de François Jacob, prix Nobel de médecine décédé en avril 2013. Son dernier roman, "Tu n'as pas tellement changé", consacré à son jeune frère mort du sida il y a près de dix ans, est sorti en février dernier chez Grasset.

Quelques semaines après l'arrivée très médiatisée d'Alain Finkielkraut à l'Académie française, Marc Lambron, 57 ans, a été élu sans remous à ce prestigieux fauteuil 38, au 3e tour de scrutin par 13 voix.

Concurrents

Parmi ses six concurrents figuraient l'astrophysicien André Brahic, qui a obtenu six voix au troisième tour, et l'homme de radio et de spectacle Philippe Meyer qui en a recueilli deux. Par ailleurs, trois bulletins blancs et trois bulletins blancs marqués d'une croix, en signe de désaccord sur tous les  candidats, ont été comptabilisés.

Le 22 mai dernier, le poète et professeur franco-britannique Michael  Edwards, élu à l'Académie en février 2013, a été reçu en grande pompe sous la  Coupole.

Ecrivain et conseiller d'Etat

Né le 4 février 1957 à Lyon, énarque, conseiller d'Etat et agrégé de lettres, passionné de littérature et de rock, Marc Lambron, critique littéraire au Point et chroniqueur à Madame Figaro, est l'auteur de plusieurs romans parus chez Grasset: "1941" (1997), "Etrangers dans la nuit" (2001), "Les menteurs"  (2004), "Une saison sur la terre" ou encore "Carnet de bal", un recueil de  chroniques (2003).

Paru en février 2014, son dernier roman, "Tu n'as pas tellement changé",  est un bouleversant récit de deuil, consacré à son jeune frère Philippe, emporté par le sida en juillet 1995, à l'âge de 33 ans.