Haïti au coeur du musée du quai Branly tout ce week-end

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 07/01/2012 à 10H14
Le musée du Quai Branly

Le musée du Quai Branly

© GARDEL Bertrand / hemis.fr / AFP

Deux ans après le séisme qui a secoué Haïti, le musée du quai Branly et le Service culturel de l’Ambassade d’Haïti en France, proposent de découvrir "un Haïti en vie", inscrit dans le monde, à travers les œuvres de dramaturges et cinéastes haïtiens.

Théâtre, conférences, lectures, projections ... tout le week-end, le Quai Branly fait honneur à Haïti. De nombreux artistes haïtiens seront présents tels les dramaturges Alain Blondel, Syto Cavé, Jean René Lemoine et Guy Régis Junior, ou le jeune cinéaste Djinn Carrénard.

On pourra  y voir son film, "Donoma", qui pose des questions sur l'amour : une enseignante s’engage dans une relation ambiguë avec un élève, une jeune photographe se donne à un inconnu, une jeune fille agnostique est appelée par Dieu… Choisit-on d’aimer ? Choisit-on d’être aimé ? Réalisateur français d’origine haïtienne, Djinn Carrénard a quitté Haïti à l’âge de dix ans. C'est son premier film, inventif et maîtrisé, démarré avec un budget initial de 150 euros. Projection samedi 7 janvier à 16 heures.

Affiche du film Danoma, de Djinn Carrénard

Affiche du film Danoma, de Djinn Carrénard

© DR

Web-documentaire sur la situation post-seisme

Vie dans les camps, débris et reconstruction, santé et choléra, impact des ONG et art engagé."Goudou goudou, les voix ignorées de la reconstruction" de Benoit Cassegrain et Giordano Cossu raconte la situation post-séisme dans une perspective locale.

Les voix ignorées de la reconstruction, web documentaire

Les voix ignorées de la reconstruction, web documentaire

© DR

"Goudou Goudou", nom local donné au séisme, donne la parole à la population haïtienne et permet de comprendre les enjeux de la reconstruction et la frustration des Haïtiens qui vivent dans l’urgence. A voir dimanche à 15h30

Théâtre : Ida, monologue déchet, texte et lecture de Guy Régis Jr

"J’ai enlevé le S dans SIDA et ça a donné un prénom de femme : Ida. Alors, j’ai pris Ida comme prétexte pour écrire, décrire ma haine, mon désenchantement, de cette île, de ce pays désenchanté qui fût une île enchanteresse."

Guy Régis Jr

Guy Régis Jr

© DR

Guy Regis Jr, est une grande voix du théâtre caribéen. Instigateur du mouvement Nous, compagnie de théâtre contemporain radicale dans ses propositions esthétiques, il est à la fois metteur en scène, écrivain, traducteur de Maeterlinck, de Camus, de Koltès, de Proust et auteur de nombreuses pièces.

Haïti dans les collections du musée du quai Branly

Des oeuvres de l’histoire précolombienne de l’île ("Hispaniola")  des Indiens Taïnos, ses premiers habitants. Près de 200 objets, céramiques et lithiques, ont été collectées en Haïti dans la première moitié du XXe siècle mais il est souvent difficile de distinguer les pièces qui proviennent de l’actuelle République d’Haïti de celles de la République dominicaine.

Siège duho Tainos et Paquet magico-religieux

Siège duho Tainos et Paquet magico-religieux

© DR / Musée du Quai Branly

L'autre collection d'une centaine d'objets de la culture contemporaine d'Haïti, d'inspiration vodou. Pièces rapportées par Michel Leiris, Kurt Fischer. Objets rituels en fer forgé, paquets magico-religieux, instruments de musique et aussi objets de la vie quotidienne en vannerie ou en céramique et des tableaux.

Le musée présente également 1000 photographies, d'Alfred Métraux et de Pierre Verger, photographies prises dans le cadre du projet pilote de l’Unesco consacré à l’éducation de base dans la vallée de Marbial (1948-1950).

Le musée propose tout le week-end des rendez-vous plus intéressants les uns que les autres. Tout le programme du week-end est sur le site du musée.

Haïti au coeur du musée du quai Branly
Musée du Quai Branly / 37 Quai Branly  75007 Paris
samedi 7 et  dimanche 8 janvier 2012
Théâtre Claude Lévi-Strauss et salle de cinéma
Accès libre et gratuit