Hachette Livre domine toujours l'édition française, Actes Sud monte en 9e place

Par @Culturebox
Mis à jour le 28/06/2016 à 10H23, publié le 24/06/2016 à 09H32
Hachette Livre en tête en 2015 de l'édition française

Hachette Livre en tête en 2015 de l'édition française

© Eric Couderc

Hachette Livre, la branche édition du groupe Lagardère, domine toujours très largement le secteur de l'édition française, selon le classement annuel des éditeurs, publié vendredi par le magazine spécialisé Livres Hebdo. A la neuvième place, le groupe familial Actes Sud intègre pour la première fois les dix premiers.

Hachette Livre qui emploie près de 7000 personnes réparties dans 70 pays, compte plus de 150 marques (Larousse, Livre de poche, JC Lattès, Fayard,  Grasset, Stock, Calmann-Lévy...) et a réalisé un chiffre d'affaires de plus de 2,2 milliards d'euros en 2015 (en hausse de 10,1% par rapport à 2014), selon le 20e classement Livres Hebdo des 200 premiers éditeurs français, basé sur les bilans 2015.
 
Le groupe français s'inscrit au 5e rang de l'édition mondiale (hors édition professionnelle).

2015 année de tous les succès pour Actes Sud

Surprise du classement, le groupe familial Actes Sud intègre pour la première fois le Top 10, se classant à la 9e place.
 
L'année 2015 a été celle de tous les succès pour la maison basée à Arles (Prix Goncourt, prix Nobel de littérature...). Actes Sud, qui contrôle notamment  Payot & Rivages et Rouergue, a réalisé un chiffre d'affaires de plus de 84 millions d'euros en 2015 (en progression de 19,5 % par rapport à 2014).
 
Réalisé sur la base des bilans 2015, le classement de Livres Hebdo répertorie 197 sociétés réalisant plus d'un million d'euros de chiffres d'affaires et relevant de 110 groupes et maisons d'éditions indépendantes. Ces éditeurs affichent une activité cumulée de 5,7 milliards d'euros en France et à l'étranger, mais les dix principaux groupes en concentrent à eux  seuls 87,5%.

La concentration de l'édition se poursuit

Le classement confirme d'ailleurs la poursuite de la concentration du secteur. L'an dernier, 204 sociétés correspondant à 127 groupes affichaient un chiffre d'affaires supérieur à un million d'euros. L'année précédente, c'était  le cas de 222 sociétés relevant de 144 groupes.
 
Editis, filiale de l'espagnol Planeta, qui rassemble notamment les marques Robert Laffont, Plon, Le Robert, La Découverte, Le Cherche-Midi,  Presses de la Cité, Julliard, Sonatine... se classe à la deuxième place avec un  CA de plus de 662 millions d'euros (+8,9% par rapport à 2014). Madrigall, le  groupe contrôlé par Antoine Gallimard, qui rassemble notamment Gallimard,  Flammarion, Denoël, Mercure de France, Casterman... demeure troisième avec un chiffre  d'affaires de 437 millions d'euros (+0,2%).