Du buzz autour de l'incapacité de Fleur Pellerin à citer un titre de Modiano

Par @Culturebox
Mis à jour le 27/10/2014 à 16H22, publié le 27/10/2014 à 16H11
Fleur Pellerin ici en février 2013.

Fleur Pellerin ici en février 2013.

© THOMAS SAMSON / AFP

Faut-il connaître son Modiano pour être ministre de la Culture ? Fleur Pellerin a créé le buzz dimanche, en ne parvenant pas à donner le titre d'un roman du Nobel de littérature.

Votre livre préféré de Modiano, lui a demandé la journaliste de Canal + : "Euh, euh...". L'ancienne ministre de l'Economie numérique, puis secrétaire d'Etat au Commerce extérieur, n'a pas réussi à citer un seul titre de roman de Patrick Modiano.

"J'avoue sans aucun problème que je n'ai pas du tout le temps de lire depuis deux ans. (...). Je lis beaucoup de notes, beaucoup de textes de loi, les nouvelles, les dépêches AFP, mais je lis très peu", a-t-elle répondu. Quelques minutes auparavant, elle avait indiqué avoir déjeuné avec le  nouveau prix Nobel.

"C'est honteux", selon Tahar Ben Jelloun...

"C'est triste, j'ai de la peine pour elle... Une ministre de la Culture doit se plonger dans la littérature, ne serait-ce que par devoir politique", a relevé lundi l'écrivain Tahar Ben Jelloun, juré Goncourt, sur France Inter. "Ce n'est pas possible qu'elle ne puisse pas citer un seul livre de Modiano. C'est pas possible, c'est honteux. Je trouve ça lamentable, mais nous vivons une époque où la culture est traitée par dessus la jambe", a poursuivi le romancier, qui vient de publier "Mes contes de Perrault" au Seuil. Fleur Pellerin a "sans doute d'autres capacités, d'autres vertus mais je  pense qu'elle n'était peut-être pas désignée pour ce poste, enfin je n'en sais rien".

... Pas condamnable, selon Bernard Pivot

Interrogé par l'AFP, Bernard Pivot estime qu'il "ne faut pas pour autant la condamner. Ce n'est pas parce qu'on n'a pas lu Modiano qu'on est inintelligent et pas apte à diriger le ministère de la Culture". "J'aurais préféré qu'elle soit incollable sur Modiano mais ce n'est probablement pas quelqu'un qui lit des romans, c'est probablement une femme qui  lit des essais, des livres techniques. Sa curiosité ne se porte pas sur les romans qu'est-ce que vous voulez qu'on y fasse, c'est comme ça", ajoute l'ex-star du petit écran et président de l'Académie Goncourt.