Deux écrivains étrangers docteurs honoris causa de l'université de Grenoble

Par @Culturebox
Publié le 22/10/2015 à 16H35
Siri Hustvedt et Akira Mizubayashi à Grenoble

Siri Hustvedt et Akira Mizubayashi à Grenoble

© France 3 / Culturebox

Le Japonais Akira Mizubayashi et l'Américaine Siri Hustvedt ont été faits docteurs Honoris Causa de l'université Stendhal de Grenoble. Ils sont récompensés le premier pour son amour et sa maîtrise de notre langue, la seconde pour la qualité de son travail littéraire mêlant philosophie, psychologie et neurosciences.

L'université de Grenoble n'avait pas remis de diplômes de docteur Honoris Causa depuis 2004. Comme l'expriment les mots latins qui le définissent, un diplôme Honoris Causa vient récompenser une personnalité à titre honorifique. L'université Stendhal a choisi de récompenser ainsi deux plumes étrangères dont l'une, l'écrivain nippon Akira Mizubayashi écrit et s'exprime dans un français particulièrement riche et élégant. Il parle d'ailleurs notre langue sans le moindre accent alors que sa langue maternelle est le japonais.

Reportage : C. Lepoittevin / F. Ceroni / V. Muamba

Le Japonais Akira Mizubayashi est un enseignant et un chercheur japonais. A 63 ans, il parle et écrit aujourd'hui un français digne d'un académicien. Après des études à l'université des langues et civilisations étrangères de Tokyo, il poursuit sa formation à Montpellier où il décroche un diplôme lui permettant d'enseigner le français. Il étudie ensuite pendant trois ans rue d'Ulm. il est aujourd'hui professeur à l'université Sophia de Tokyo. Auteur de six essais en japonais, il a ensuite publié deux livres en français.

Siri Hustvedt est une Américaine d'origine norvégienne, diplômée en littérature anglaise de l'université Colombia. A 60 ans, elle est l'épouse de l'écrivain Paul Auster. Elle a publié des romans, des essais et des recueils de poésie. Elle a quelques thèmes préférés qui vont de la philosophie, à la psychologie et aux neurosciences. Elle est aujourd'hui l'auteure d'une douzaine d'ouvrages.