David Hockney expose à Londres des oeuvres réalisées sur iPad

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 01/03/2012 à 10H37
David Hockney pose devant l'une de ses toiles à Londres

David Hockney pose devant l'une de ses toiles à Londres

© FACUNDO ARRIZABALAGA/EPA/MAXPPP

"A bigger picture", c'est le nom de l'exposition événement à découvrir jusqu'au 9 avril à la Royal Academy de Londres. L'artiste britannique David Hockney, l'un des maîtres du mouvement du Pop art, présente 150 œuvres réalisées autour du thème des paysages de sa région natale du Yorshire, dans le nord de l'Angleterre. Peintures, dessins et vidéos, ce passionné de nouvelles technologies a utilisé de nombreux supports pour travailler. Il a même créé certains dessins directement sur son IPad.

A 74 ans, David Hockney est l'un des peintres et photographes vivants les plus connus et respectés dans le monde. Dans les années 60, à côté d'Andy Warhol, il fut l'un des grands noms du Pop Art. Mais Picasso est le peintre qu'il l'influença le plus. Après ses études au Royal College of Art de Londres, il se lance dans l'art figuratif, un mouvement alors à contre courant de la mode de l'époque. 

Il utilise aussi beaucoup la photographie dans son travail. L'un des ses grands projets, débuté en 1986 et achevé en 1998, fut le "Bigger Grand Canyon". Il commença par assembler 60 photographies puis reprit chaque vue sur papier et la dessina au fusain et au crayon. La peinture finale est composée de 60 toiles assemblées et mesure 7.4 m de long.

File d'attente pour l'ouverture de l'exposition

File d'attente pour l'ouverture de l'exposition

© Stephen Simpson / Rex F/REX/SIPA

David Hockney a toujours été fasciné par les paysages.  Après avoir vécu de nombreuses années à Los Angeles, il revient vivre dans la région de son enfance, le Yorshire, en 2005. Il commence alors à peindre des paysages en très grand format. Certaines de ses peintures sont en ce moment exposées à Londres. Mais l'exposition met aussi en avant son amour pour les nouvelles technologies. Le public découvre ainsi des dessins réalisés sur un IPad, dont il se sert comme d'un carnet de croquis. 

David Hockney photographie les photographes avec son IPhone

David Hockney photographie les photographes avec son IPhone

© Eddie Mulholland / Rex /REX/SIPA