Cinéma français : un succès au féminin

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 15H16, publié le 21/02/2012 à 09H19
Le réalisateur de "Welcome" reprend Vincent Lindon dans un premier rôle, auprès de Marie Gilain, dans un film qui traite pour la première fois du dossier des surendettés en France.

Le réalisateur de "Welcome" reprend Vincent Lindon dans un premier rôle, auprès de Marie Gilain, dans un film qui traite pour la première fois du dossier des surendettés en France.

© Mars Distribution

L'année 2011 a confirmé un nouveau record de fréquentation des salles de cinéma avec 67,5% de la population qui est entrée au moins une fois dans une salle obscure, toutes catégories confondues dont des femmes friandes de films hexagonaux, selon Médiamétrie.

Dans son étude annuelle "75.000" publiée mardi, l'institut relève qu'avec 37,9 millions (354.000 de plus qu'en 2010), nombre jamais atteint depuis 1984, le cinéma a déplacé les foules et surtout le cinéma français, puisque quatre productions nationales figurent parmi les films préférés du public. Ainsi, en numéro 1 "Intouchables" (plus de 19 millions d'entrées), "The Lady" de Luc Besson (3e), "The Artist" de Michel Hazanavicius (5e) et "Polisse" de Maïwenn (6e) - les 2e et 4e positions revenant respectivement au film iranien "Une Séparation" et à Rio", film d'animation en 3D.

Selon Médiamétrie, ce sont les femmes, surtout, qui ont fait le succès des films hexagonaux dont elles ont représenté 54% du public (contre 52,4% pour l'ensemble des films). Parmi les films les plus "féminins" ont compté "Toutes nos envies", de Philippe Lioret, "On ne choisit pas sa  famille" de Christian Clavier, ou encore "Et maintenant on va où?" de Nadine Labaki. Parallèlement, les plus de 50 ans ont représenté 45% du public des films français, contre 34% en moyenne dans les salles. En règle générale, les plus inconditionnels des spectateurs sont les jeunes filles de 15 à 19 ans qui courent toutes ou presque (93,1%) au cinéma dans cette tranche d'âge voir "Love & Autres Drogues", "Last Night", "Sexe entre amis", "Sex Friends" ou "Happy New Year". 

Enfin, les spectateurs occasionnels - au moins une fois dans l'année et moins d'une fois par mois au cinéma - sont 692.000 de plus en un an, dont beaucoup de jeunes de 6 à 14 ans. Ces occasionnels ont notamment fait le succès de "Cars 2", des lapins de "Hop !", de "Rien à déclarer", des "Schtroumpfs" ou de "Kung Fu Panda". L'étude "75.000" de Médiamétrie repose sur 28.669 interviews réalisées au téléphone du 03/01/2011 au 1/01/2012 sur un échantillon représentatif de la population âgée de 6 ans et plus.