Aubagne célèbre Marcel Pagnol, l’enfant du pays

Par @Culturebox
Mis à jour le 01/03/2015 à 14H36, publié le 01/03/2015 à 14H32
Pagnol a raconté avec brio son enfance provençale. Le 28 février 2015, petits et grands ont endossé les habits d'époque pour rendre hommage au célèbre auteur

Pagnol a raconté avec brio son enfance provençale. Le 28 février 2015, petits et grands ont endossé les habits d'époque pour rendre hommage au célèbre auteur

© France 3 Culturebox

Le coup d’envoi des festivités célébrant le 120e anniversaire de la naissance de Marcel Pagnol a été donné le 28 février à Aubagne, berceau de l’écrivain, cinéaste et membre de l’Académie Française. Pour l’occasion, la cité et ses habitants se sont replongés dans l’ambiance de l'année 1895. Une grande fête populaire pour rendre hommage au plus célèbre des auteurs et cinéastes provençaux.

Ce 28 février marque le début de l'année Marcel Pagnol. La date correspond à la naissance en 1895 au 16, cours Barthélémy à Aubagne. La ville a donc organisé un défilé en costumes d'époque, jouant aussi l'annonce de la naissance de Pagnol devant un public venu nombreux. Une statue à l'effigie du célèbre auteur a également été inaugurée en présence de Nicolas Pagnol, son petit-fils et héritier artistique.
 
Reportage : R. Papin / A. Poitevin / J-P. Boisseau
Ces festivités sont aussi l’occasion de mettre en valeur ce pays d’Aubagne qui a largement inspiré Marcel Pagnol. Né dans cette ville, il y vécut jusqu’à l’âge de deux ans avant de partir à Marseille. 

Reportage : M. Vial / N. Berthier / R. Morez

Des décors magnifiques, sources d'inspiration

Mais c’est bien à la Bastide Neuve, un hameau situé après le village de La Treille, que la famille Pagnol passa ses vacances. Un lieu qui servit de décor à plusieurs de ses intrigues notamment "L’eau des collines", roman constitué de deux tomes, "Jean de Florette" et "Manon des Sources". Cette tragédie qui se passe dans le massif montagneux du Garlaban devint un long-métrage en 1952 avec Jacqueline Bouvier (l’épouse de Pagnol) dans le rôle de Manon. La Bastide Neuve devint les Bastides blanches.

Extrait "Manon des sources " de Pagnol