Artprice : des lots en ligne pour 700 millions de dollars

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 07/01/2012 à 11H03
Créé en 1997 par Thierry Ehrmann , Artprice est le leader mondial des banques de données sur la cotation et  les indices de l'Art et lance ses enchères en ligne le 18 janvier

Créé en 1997 par Thierry Ehrmann , Artprice est le leader mondial des banques de données sur la cotation et les indices de l'Art et lance ses enchères en ligne le 18 janvier

© BEP/MAXPPP

Artprice lance des enchères en ligne le 18 janvier et présentera lundi sur son site des milliers de lots à vendre, dont des œuvres de grands maîtres représentant "une mise à prise globale d'environ 700 millions de dollars", a annoncé vendredi son PDG, Thierry Ehrmann.

En dépit de l'assignation en référé d'Artprice par le Conseil des ventes volontaires, annoncée vendredi, la société maintient son calendrier.

Depuis le 27 décembre, les membres d'Artprice (1,3 million d'abonnés  payants) peuvent saisir les lots qu'ils souhaitent vendre. La société ouvrira lundi la présentation des lots aux enchères sur le site d'artprice. "Nous avons plusieurs milliers de lots proposés à la vente qui représentent 700 millions de dollars de mise à prix", a indiqué le fondateur et PDG Thierry Ehrmann.

"Cela va d'objets de curiosité jusqu'à des pièces de qualité muséale. Nous avons des œuvres d'Alexander Calder, Willy Ronis, Sol LeWitt, Takashi Murakami, Qi Baishi..", a-t-il révélé.

Artprice agit "en qualité d'opérateur de courtage aux enchères en ligne", a assuré Thierry Ehrmann.

Le vendeur saisit le descriptif du lot, sa mise à prix, le nombre de jours que durera l'enchère. Pendant la vente, seuls les membres d'Artprice peuvent faire des offres.  Les intervenants sont anonymes. Le vendeur ne voit que le montant des offres et le pays des enchérisseurs. Une fois l'enchère terminée, le vendeur choisit son acheteur parmi les trois meilleurs enchérisseurs.

Artprice est le leader mondial des banques de données sur la cotation et les indices de l'Art.

"Nous vivons une déconstruction du système des commissaires priseurs qui est le plus vieux corps social constitué en France depuis 500 ans", a considéré Thierry Ehrmann.

Le Conseil des ventes volontaires aux enchères publiques a décidé vendredi d'assigner en référé la société Artprice s'inquiétant d'un risque de confusion dans l'esprit du consommateur sur la nature exacte du nouveau service proposé (courtage ou véritable activité de ventes aux enchères par voie électronique).