90 personnalités se joignent à l'appel en faveur d'Erri De Luca

Par @Culturebox
Publié le 13/10/2015 à 10H16
Plus de 500 personnalités, issues de 20 pays, ont signé la pétition de soutien à Erri De Luca

Plus de 500 personnalités, issues de 20 pays, ont signé la pétition de soutien à Erri De Luca

Près de 90 personnalités de la culture se sont jointes à la pétition européenne réclamant la liberté pour l'écrivain Erri De Luca, menacé de prison pour "incitation au sabotage" après avoir exprimé son opposition au projet de ligne à grande vitesse Lyon-Turin, a annoncé lundi son comité de soutien.

L'écrivain italien a été reçu en début de soirée au Centre national du livre (CNL), où il était invité "à titre amical" par le comité, avant de se rendre dans une librairie parisienne.

Daniel Buren, Isabelle Huppert et Ken Loach

Le sculpteur Daniel Buren, le musicien de jazz italien Paolo Fresu, l'auteur allemande Brigitte Glaser, l'actrice Isabelle Huppert, le cinéaste britannique Ken Loach et l'écrivain italien Roberto Savinio figurent notamment parmi les 86 nouveaux signataires. "Au total, plus de 500 personnalités, issues de 20 pays, défendent aujourd'hui le droit à la liberté d'expression d'Erri De Luca", se félicite son comité de soutien. "Nous avons lu 'La Parole Contraire', un livre publié aux éditions Gallimard, où il défend sa liberté de parole.

Alors que la France s'est récemment mobilisée pour la liberté d'expression, comment pourrait-elle laisser un écrivain risquer la prison pour ses déclarations publiques?", demande la pétition lancée le 18 mars dernier. "En lecteurs, nous exprimons notre solidarité avec Erri De Luca. En citoyens du monde, nous demandons aux États français et italiens de faire retirer cette plainte d'une société dont ils sont aujourd'hui les seuls actionnaires. En défenseurs de la liberté d'expression, nous n'acceptons pas qu'un écrivain soit poursuivi pour ses mots", insistent les signataires.

Le parquet de Turin (nord de l'Italie) a requis le mois dernier huit mois de prison ferme contre l'écrivain de 65 ans, jugé pour "incitation au sabotage" du chantier du tunnel ferroviaire Lyon-Turin, en raison de la "force persuasive" des paroles d'un écrivain à "la notoriété internationale". La décision a été mise en délibéré au 19 octobre.

La pétition demeure ouverte sur le site de soutien à Erri de Luca.