2e Festival du cinéma chinois en France

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 15H16, publié le 14/05/2012 à 14H31
L'affiche du 2e Festival du cinéma chinois en France

L'affiche du 2e Festival du cinéma chinois en France

© DR

Le 2e Festival du cinéma chinois en France tient ses assises du 14 mai au 12 juin à Paris, Strasbourg, Marseille, Cannes, Biarritz, Lyon et à La Réunion.

Parrainé cette année par la sublime comédienne Gong Li et Alain Delon, le Festival verra la projection de 14 longs métrages, dont quatre films d’animation, tous inédit en France, reflet de la diversité et la vivacité du cinéma chinois.

Organisée par l’Administration d’Etat de la Radio, du Film et de la Télévision de Chine (SARFT) et son Bureau du Film, le Ministère de la Culture de Chine, l’Ambassade de Chine en France et le Centre Culturel de Chine à Paris, ce festival a pour missions de, faire découvrir le cinéma chinois en France et favoriser les échanges et partenariats franco-chinois.

Les projections sont prévus à Paris au Gaumont Champs-Elysées Marignan, du 14 au 22 mai, puis dans une autre salle parisienne, du 23 au 29 mai.

Autres villes : Marseille, Le Prado, du 7 au 12 juin ; Cannes, Les Arcades du 8 au 11 juin ; Strasbourg, l’Odyssée ; Lyon, Pathé Bellecourt, du 11 au 13 juin ; Biarrtiz Le Royal, du 9 au 11 juin ; La Réunion.

Tous les films projetés ont été produits entre 2010 et 2012 :

Comédies romantiques
- « Qin mi di ren » (Dear enemy), film réalisé, produit et interprété par la star Xu Jinglei, l’un des grands succès de la fin de l’année 2011, séquelle du célèbre « Go Lala go ! ».

- « Wo zhi nu ren xin » (What women want), remake chinois du film américain de Nancy Meyers, avec Mel Gibson, réalisé par Chen Daming avec Gong Li et Andy Lau. Bande-annonce :

- « Shi lian 33 tian » (Love is not blind) de Teng Huatao, un film phénomène produit avec un très petit budget (9 millions de Yuan) qui fut l’un des succès surprise du box office chinois de la fin d’année 2011 (350 millions de Yuan en 3 semaines).

Films d’action
- « Da mo shu shi » (The great magician) de Derek Yee, un des plus grands blockbusters de ce début d’année 2012, interprété par Zhou Xun et l’acteur Tony Leung (« In the mood for love», « Lust caution »).

- « Jianyu » (Reign of assassins), produit et co-réalisé par John Woo, avec Michèle Yeoh et Wang Xueqi, un wuxiapian (film de sabre). Bande-annonce :

- « Xin hai geming » (1911), co-réalisé et interprété par Jackie Chan, avec Li Bingbing et Joan Chen, un film d’action historique commémorant le centième anniversaire de la naissance de la première République chinoise et son père fondateur Sun Yat Sen.

Mélodrame
- « Shan zha shu zhi lian » (Under the hawthorn tree), du réalisateur emblématique Zhang Yimou (« Vivre », « Epouses et concubines », « Hero »…) qui alterne blockbusters et films plus intimistes, dont cette histoire d’amour en pleine Révolution Culturelle.

Films d’auteur
- « Zui ai » (Love for life), de Gu Changwei, avec Zhang Ziyi, une déchirante histoire d’amour entre deux amants séropositifs dans un village où les habitants ont été contaminés par le virus du sida.

- « Zhuan shan » (Kora), de Du Jiayi, décrivant le voyage parsemée de fabuleuses rencontres d’un jeune taïwanais faisant une longue traversée à bicyclette de Lijiang dans le Yunnan à Lhassa au Tibet, à travers des paysages d’une beauté à couper le souffle. Bande-annonce :

- « Hello Shu xiansheng » (Hello Mr tree), de Han Jie, ancien assistant de Jia Zhangke qui a produit ce film atypique relatant une fable noire à propos d'un ouvrier maladroit passant son temps juché sur un arbre de son village. Cette oeuvre a décroché en juin dernier le prix du jury et celui du meilleur réalisateur lors de la 14e édition du Festival international du film de Shanghai.

Films d’animation
- « Tapage au palais céleste », de Chen Zhihong, une version en 3D du « Roi Singe » (en salle janvier 2012 en Chine), adaptée à partir de la version originale de 1965 de Wan Laiming.

- « Une jeune fille juive à Shanghai », de Wang Genfa, un hommage à cette ville qui accueillit plus de trente mille juifs fuyant les persécutions en Europe. Bande-annonce :

- « Ma Lanhua », de Yao Guanghua.

- « L’histoire du jeune Yue Fei », de Cai Mingqin.