Une édition critique de "Ferrements", poèmes d’Aimé Césaire

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 15H16, publié le 29/11/2012 à 16H14
Du fond d'un pays de silence

Du fond d'un pays de silence

© France Ô/culturebox

Avant même le coup d’envoi de l’année du centenaire Césaire, certains éditeurs sont prêts et le font savoir. Ainsi Orizons, spécialiste d’une littérature exigeante, quelquefois difficile d’accès, relève le défi de « Ferrements », recueil de poésie publié par Aimé Césaire en 1960. « Du fond d’un pays de silence » n’est pas une simple réédition mais une édition critique où chaque poème est commenté et remis dans le contexte de l’époque, par exemple de la rupture d’avec le Parti communiste ou de l’héritage de la période esclavagiste.

Nous avons rencontré l’un des co-auteurs, l’africaniste Lilyan Kesteloot, l’une des spécialiste reconnue de l’œuvre de Césaire.

Extrait « Césaire ou le chemin de lumière » par Marijosé Alie, janvier 1985

Aimé Césaire
Du fond d’un pays de silence... Editions Orizons
30,00 €