Sélectionner votre région

  • area1
  • area2
  • area3
  • area4
  • area5
  • area6
  • area7
  • area8
  • area9
  • area10
  • area11
  • area12
  • area13
  • area14
  • area15
  • area16
  • area17
  • area18
  • area19
  • area20
  • area21
  • area22
  • area23
area1area2area3area4area5area6area7area8area9area10area11area12area13area14area15area16area17area18area19area20area21area22

Un livre à la découverte de Pablo Casals : "un musicien, une conscience"

Publié le 15/08/2012 à 17H30, mis à jour le 10/12/2012 à 15H16
Pablo Casals, musicien et humaniste

Pablo Casals, musicien et humaniste

© DR

Violoncelliste, compositeur, humaniste, républicain, chacun de ces termes caractérise pareillement Pablo Casals. L’inlassable musicien catalan est le sujet d’un livre qui retrace une vie dédiée à la musique, sous toutes ses formes mais aussi à un idéal de paix sans concessions.

 


Pablo – Pau, en catalan – Casals fait ses débuts en Espagne au tout début du XXème siècle. Musicien brillant, qui joua pour les grands de ce monde (la reine Victoria, Elizabeth de Belgique ou encore J.F. Kennedy), il est aussi un artiste engagé au sens littéral. Ce républicain convaincu ne cessa de lutter - avec ses propres armes - contre l’autoritarisme. En 1917, après la révolution russe, il décida de ne plus jouer dans ce pays. Il refusa de jouer en Allemagne dès 1933. Et, anti-franquiste convaincu, il déclara, après-guerre, qu'il ferait définitivement taire son violoncelle en signe de protestation contre l’absence de réaction internationale face au régime de Franco.

C'est lorsqu'on lui propose de jouer chez lui, à Prades dans les Pyrénées Orientales, qu'il accepte de manier à nouveau l'archet. C'est ainsi que naît en 1950 le "Festival Pablo Casals" qui encore aujourd'hui continue d'accueillir de grands interprètes spécialistes de la musique de chambre : cette année avait lieu la soixantième édition. 

Extrait du film "Un musicien dans le monde : Pablo Casals" d'Alain Jomy.

Partout où Casals s'est fixé, il a laissé sa marque. En Catalogne, il fonde l'Orchestre Pau Casals en 1919. Après la création en 1950 du festival de Prades (l'année du bicentenaire de la mort de Bach), il part à Puerto Rico. Il y crée l'orchestre symphonique en 1957. Il est aussi compositeur, chef d'orchestre et pédagogue, et organise de nombreuses masterclasses. Il décèdera à San Juan en 1973.

Découvrez la Suite N°1 en sol majeur pour violoncelle de Jean Sébastien Bach, interprétée par Pablo Casals à l'Abbaye Saint Michel de Cuxa lors du festival Pablo Casals de Prades en 1954

 

Pablo Casals, un musicien, une conscience, de Jean-Jacques Bedu, ed. Découverte Gallimard, 128 pages.