Témoignage : les carnets secrets d'un footballeur anglais

Par @pygrenu Rédacteur en chef de Culturebox
Mis à jour le 14/01/2013 à 11H47, publié le 09/01/2013 à 11H41
Mais qui se cache derrière "the secret footballer" ? 

Mais qui se cache derrière "the secret footballer" ? 

© Paul ELLIS / AFP - photomontage Culturebox

Depuis janvier 2011, le quotidien "The Gardian" publie les chroniques d'un joueur de Premier League, qui révèle les dessous de la vie quotidienne du football professionnel anglais. Ce témoignage anonyme passionne nos voisins qui cherchent à identifier son auteur, en vain jusqu'à présent. Ces petits secrets viennent de devenir un livre, publié en France chez Hugo Sport.

La couverture de "The secret footballer"

La couverture de "The secret footballer"

© Hugo Sport
D'abord, LA révélation : l'argent ne fait pas le bonheur... du footballeur. Enfin, pas toujours. Après avoir longuement détaillé la liste de ses privilèges, le prix de chacun de ses meubles de luxe, de ses toiles de maîtres et de ses cabriolets "série limitée", le footballeur masqué avoue qu'il va mal, et que ça ne date pas d'hier. Des journées passées sur un fauteuil (de styliste, tout de même) à regarder dans le vide, des antidépresseurs prescrits à vie. Un mal-être décrit dans les moindres détails, qui, à l'arrivée, fait descendre de son piédestal ce garçon au franc-parler teinté d'arrogance, le rendant finalement plus humain et sympathique que durant les 200 pages précédentes.

"The secret footballer" est un drôle de zèbre. Issu d'un milieu ouvrier anglais, il est intelligent et terriblement lucide. Lui qui tirait le diable par la queue, le voilà qui voit sa vie basculer quand un club lui propose de jouer pour de l'argent. Vivre de sa passion, inespéré ! On commence par quelques centaines de livres par semaine, puis d'autres clubs se manifestent, et les zéros s'ajoutent sur le bulletin de salaire. 

Et tout change, bien sûr. Traité comme un enfant, choyé et débarrassé de tout souci matériel, le footballeur pro n'a plus qu'à penser à la couleur de sa voiture et au modèle de jacuzzi qu'il va choisir. Une sorte de vacuité dans laquelle notre agent masqué s'englue, pas d'accord avec ce qu'il voit et entend, mais finalement complice d'un système tellement confortable. 

Il passe des pages et des pages à nous expliquer qu'il n'aime pas l'argent, mais qu'il est devenu maître dans l'art de négocier un contrat, et qu'il accumule des fortunes. Tiraillé entre le respect de ses origines sociales et son comportement de nouveau riche, il n'est finalement jamais à l'aise. 

Et il balance : l'état d'esprit épouvantable qui règne chez les pros, les soirées de débauche en boîte de nuit, les prostituées, les voyages express du mercredi en jet avec ses potes de club, les excès en tout genre... Et parfois, il atterrit, brutalement. Comme cet anniversaire raté, avec ses camarades d'enfance dans un restaurant gastronomique, leur gêne, leur incapacité à aimer les grands crus qu'il leur offre... 

"The secret footballer" est la chronique - instructive - d'un cynique qui voudrait qu'on l'aime et qu'on l'absolve. Les yeux trop grands ouverts pour profiter pleinement d'un système souvent immoral. Qui est-il, où joue-t-il ? Même en croisant les innombrables informations distillées tout au long du livre, les internautes anglais n'ont pas réussi à l'identifier, ce que l'on a peine à croire. Vous pouvez, d'ailleurs vous y essayer, un site lui est personnellement consacré : thesecretfootballer.com

The secret footballer - Dans la peau d'un joueur de Premier League (Hugo Sport) 304 pages 16,50 euros