Stéphane Guillon : "J'ai eu besoin de m'arrêter, de poser mes valises"

Par @Culturebox
Mis à jour le 02/12/2014 à 16H32, publié le 02/12/2014 à 16H11
Stéphane Guillon, invité du 13 heures de France 2

Stéphane Guillon, invité du 13 heures de France 2

© France 3 culturebox

Invité des 5 dernières minutes du journal de 13 heures, l'humoriste Stéphane Guillon est venu présenter son dernier livre "Tout est normal" (Ed. Cherche Midi), un recueil de ses chroniques pour le journal "Libération". En 2012, après le départ de Nicolas Sarkozy, il pensait qu'il aurait moins de choses à dire.... Mais l'actualité lui a vite fait reprendre sa plume incisive !

Stéphane Guillon sur le plateau du journal de 13 heures 
Actualité chargée pour l'humoriste, acteur, chroniqueur et imitateur Stéphane Guillon. Dans "Tout est normal", recueil de ses chroniques pour Libération, il revient sur les différentes affaires qui ont égratigné la première partie du quinquenat de François Hollande. De Cahuzac à Taubira, en passant par l'épisode du scooter et la répudiation de Valérie Trierweiller, il s'est lui-même surpris à avoir autant de chose à dire et à critiquer que sous l'ère Sarkozy. Mais il ne les oublie pas non plus, les politique de droite. Copé, l'affaire Bygmalion, les problèmes judicaires de Nicolas Sarkozy, tout y passe. 

Il joue dans "inconnu à cette adresse"

Mais son actualité est également sur les planches du théâtre Antoine à Paris. Il y reprend avec Bruno Solo, "Inconnu à cette adresse" de Kressmann Taylor jusqu'à la fin de l'année. Depuis 2012, dans ce théâtre, un duo reprend chaque mois ce texte fort qui raconte, à travers leur correspondance, l'histoire de deux amis durant l'ascension du nazisme en Allemagne. L'un est Allemand, l'autre est juif. De nombreux acteurs parmi lesquels Charles Berling, Gérard Darmont, Patrick Timsit, Thierry Lhermitte ou encore Thierry Frémont et Michel Boujenah ont déjà joué la pièce.