Nicolas Mietton lève le voile sur "Une histoire érotique de la diplomatie"

Par @Culturebox
Mis à jour le 05/01/2017 à 22H32, publié le 05/01/2017 à 17H27
Nicolas Mietton auteur du livre "Une histoire érotique de la diplomatie" sur le plateau de France 2

Nicolas Mietton auteur du livre "Une histoire érotique de la diplomatie" sur le plateau de France 2

© France 2 / Culturebox

Secrets d'alcôves, amourettes ou grandes passions amoureuses, Nicolas Mietton dévoile dans son ouvrage quelques anecdotes croustillantes qui ont fait basculer le pouvoir. "Une histoire érotique de la diplomatie, de Louis XIV aux gaullistes" est parue aux Editions Payot en octobre 2016.

Le dessous des cartes de la diplomatie serait-il guidé par le sexe ou les histoires d'amour ? C'est la question, un brin innocente, à laquelle l'historien Nicolas Mietton a décidé de répondre dans son dernier ouvrage  "Une histoire érotique de la diplomatie".

Invité sur plateau du journal de France 2, il raconte comment "valise diplomatique" a rimé plus d'une fois avec "vanity-case".


Le secret des sources, pas si secret que ça  

Toutes ses recherches ont mené Nicolas Mietton à des archives parfois inédites. De Louis XIV à l'époque gaulliste, les histoires érotiques des grands diplomates ou des hommes d'Etat font bien souvent l'objet de documents écrits, de lettres ou de journaux intimes. "Les diplomates sont bien souvent de grands écrivains, chaque ambassadeur laisse des mémoires, des souvenirs".  En un an et demi de recherches bibliographiques, l'historien a découvert toutes ces histoires un peu particulières. 

La comtesse de Castiglione : un agent très spécial

Nicolas Mietton livre quelques histoire croustillantes et notamment celle de  Napoléon III. "L'empereur français est un érotomane, on peut le mener par le bout du nez si on le mène par un autre bout de son anatomie, raconte l'historien".

La cour de Turin, Victor-Emmanuel II et son ministre Cavour, décident de dépêcher un agent spécial auprès de l'Empereur français pour le rendre sensible et le travailler au corps. C'est la comtesse de Castiglione âgée d’à peine 20 ans qui fera tourner la tête de Napoléon III pour plaider sa cause.

 La comtesse de Castiglione

 La comtesse de Castiglione

© France 2 / Culturebox


Chez De Gaulle on évite de coucher avec une espionne russe

Maurice Dejean est ambassadeur de France en URSS depuis 1955. Pris au piège en plein ébats sexuel avec une espionne soviétique, il est convoqué à l’Elysée en 1964. Le regard froid, le général lance à l’ex-ambassadeur le célèbre : "Alors, Dejean, on couche ? Et ça été la fin de sa carrière", raconte Nicolas Mietton. 
L'ambassadeur français en URSS Maurice Dejean s'est fait piégé sur une vidéo en pleine relation sexuelle avec une espionne 

L'ambassadeur français en URSS Maurice Dejean s'est fait piégé sur une vidéo en pleine relation sexuelle avec une espionne 

© France 2 / Culturebox


Madame Claude : fournisseuse de filles pour le Shah d'Iran

Madame Claude est une agent très spéciale ; dans les années 1960, elle joue l'intermédiaire entre un réseau de prostituées de haut-vol et l'Etat. 
Elle constitue une source de renseignements précieuse pour le gouvernement français et fournit des filles à Kennedy mais pas seulement . "Il est de notoriété publique que Madame Claude fournissait des filles au shah d’Iran". Une façon un peu grossière de conserver de bonnes relations diplomatiques avec l'un des plus grands producteurs de pétrole. 


"Une histoire érotique de la diplomatie, de Louis XIV aux gaullistes"- Nicolas MIETTON - 304 pages.  20.00 € aux Editions Payot