"Martin Luther King" d'Alain Foix, le roman d'une vie

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 15H16, publié le 18/10/2012 à 18H19
Alain Foix en septembre 2012

Alain Foix en septembre 2012

© Stéphane WEBER

L’écrivain guadeloupéen publie un « roman biographique » consacré au parcours du célèbre défenseur des droits civiques, assassiné en avril 1968.

Beaucoup d’ouvrages ont été écrits sur Martin Luther King, mais jamais un auteur n’avait adopté une forme romanesque pour évoquer la vie du pasteur afro-américain. Avec ce livre, Alain Foix entre dans l’intimité de King, partageant ses angoisses, ses interrogations et sa solitude, sans pour autant négliger l’arrière-plan historique et sociologique qui l’a mené à son engagement.

« Cette biographie est en fait un roman biographique » explique Alain Foix. « Il se lit comme un roman mais est inspiré de faits réels. Je suis allé aux Etats-Unis pour recueillir des témoignages. J’ai essayé d’entrer dans la peau du personnage. King, qui était docteur en philosophie, a tenté d’adapter la pensée de la non-violence de Ghandi aux Etats-Unis. Il voulait faire une sorte de syncrétisme avec le christianisme. King a porté son époque, mais il fallait comprendre également ses propres cheminements, comment il s’est construit et inscrit en tant qu’individu dans cette époque ».

Alain Foix reconstitue fidèlement le parcours de Martin Luther King, mais de manière non linéaire, au contraire d’une biographie classique. L’histoire commence à Memphis, au balcon du Lorraine Motel, là où le leader des droits civiques fut assassiné, et se poursuit au rythme des événements marquants de sa vie et de l’Amérique : arrestation de Rosa Parks, manifestations à Montgomery, assassinat de J.F. Kennedy, montée du mouvement du Black Power, guerre du Vietnam, marche sur Washington pour la liberté, etc.

Relation fusionnelle avec sa femme

Dans son ouvrage, l’auteur accorde une large place à la relation que Martin Luther King entretenait avec sa femme, Coretta Scott King. Une relation fusionnelle qu’il avait déjà explorée dans sa pièce de théâtre La dernière scène (éditions Galaade) qui mettait en présence le couple King et Mumia Abu-Jamal, l’ex-membre des Black Panthers actuellement emprisonné à vie aux Etats-Unis pour le meurtre d’un policier, ce qu’il a toujours nié.

« Il faut souligner l’importance du rapport de King avec son épouse. C’est elle qui l’a convaincu de rester dans le Sud pour s’engager contre la discrimination auprès de la population, alors que King souhaitait partir vivre dans le Nord. Il ne faisait rien sans Coretta » précise Alain Foix.

Martin Luther King est la deuxième biographie publiée par l’écrivain guadeloupéen dans la collection Folio biographies de Gallimard. La première, consacrée au général Toussaint Louverture, principal artisan de l’indépendance d’Haïti, avait été adaptée par France Télévisions et diffusée en deux parties.

Egalement philosophe et dramaturge, Alain Foix a été directeur de la Scène nationale Guadeloupe et directeur du théâtre Le Prisme à Saint-Quentin en Yvelines. Il est actuellement directeur artistique et metteur en scène de la compagnie Quai des Arts.

Martin Luther King par Alain Foix (éditions Gallimard-Folio biographies)
sortie octobre 2012 – 307 pages – 8,10 euros