Les éditions Plon vont publier les lettres d'Himmler à sa femme Marga

Par @LaurenceHouot Journaliste, responsable de la rubrique Livres de Culturebox
Publié le 29/01/2014 à 17H28
Himmler avec sa femme, photo retrouvée dans les documents conservés en Israël et publiées par Die Welt

Himmler avec sa femme, photo retrouvée dans les documents conservés en Israël et publiées par Die Welt

© Copie d'écran Die Welt / SIPA

Plon publiera le 20 février les lettres inédites d’Heinrich Himmler à sa femme Marga, retrouvées en Israël. Ces lettres et documents confirment Himmler comme le grand ordonnateur de la Solution finale.

Ces lettres écrites par Heinrich Himmler, l'un des plus hauts dignitaires du IIIe Reich, dirigeant nazi, chef de la SS et de la police allemande, responsable des camps de concentration et d’extermination, ont été découvertes en Israël, a annoncé vendredi le journal allemand Die Welt, qui propose de les découvrir sous forme de feuilleton sur un site dédié. Ces centaines de lettres se trouvent désormais dans une collection privée à Tel Aviv, explique le journal et des experts en documents nazis des archives fédérales allemandes en ont confirmé l'authenticité.
Documents retrouvés en Israël 

Documents retrouvés en Israël 

© Capture d'écran Die Welt / SIPA
On a longtemps cru que les lettres de Heinrich Himmler à sa femme Marga, ainsi que d'autres documents appartenant au Reichsführer SS, étaient  définitivement perdues. Mais 60 ans après son suicide et la fin de la Seconde Guerre mondiale, les lettres ont été retrouvées à Tel Aviv, expliquent les éditions Plon, qui possèdent les droits mondiaux de cette correspondance, accompagnée d’un cahier photos. Les documents, retrouvés dans les années 1980 en Israël chez un survivant de l'Holocauste, ont été rachetés parune cinéaste israëlienne, Vanessa Lapa. Documents qui lui ont servi à nourrir un documentaire consacré Himmler. Son film, "Der Anständige" (Le convenable), cofinancé par le groupe Die Welt, sera diffusé à la Berlinale en février prochain.

Grand ordonateur de la "Solution finale"

Les lettres, écrites entre 1927 et jusqu'à cinq semaines avant que Heinrich Himmler ne se suicide à Berlin en 1945, étaient destinées à Marga, la femme du directeur de la SS. Selon Die Welt, les premiers échanges épistolaires ne seraient que des lettres d'amour, mais l'important antisémitisme d'Heinrich Himmler y apparaîtrait. "Ces lettres confirment Himmler comme le grand ordonnateur de la Solution finale et le présentent comme beaucoup plus proche d'Hitler que certains historiens l'ont écrit", souligne Plon.
Photographie non datée du chef nazi Heinrich Himmler

Photographie non datée du chef nazi Heinrich Himmler

© SIPA
Complément parfait de celles de Marga, conservées aux archives de Coblence, ces lettres constituent une plongée inédite dans la vie privée de l'une des figures les plus importantes du régime nazi. On ne dispose d'une telle quantité de documents personnels pour aucun autre chef nazi. Il était jusque-là admis que depuis sa nomination au poste de Reichsführer SS, Himmler s'était "fondu" dans l'organisation, mais ses lettres dépeignent une tout autre image de celui qui fut l'un des plus grands criminel du XXe siècle: un homme qui oscille entre banalité et vanité, entre distance et attention pour sa famille, et qui cherche à se construire une sphère privée harmonieuse tout en organisant quotidiennement la persécution et l'extermination de masse des populations considérées comme non-aryennes et des opposants au régime.

L'édition a été établie par Katrin Himmler, écrivain, politologue et petite-nièce d’Henrich Himmler, auteur de "Les frères Himmler" et par Michael Wild, professeur d'histoire allemande du XXe siècle à l'université Humboldt, qui resituent les lettres dans le contexte historique. Le livre paraît simultanément en Allemagne chez Piper Verlag, et en France sous le titre "Heinrich Himmler, d'après sa correspondance avec sa  femme, 1927-1945". 

Katrin Himmler et Michael Wild seront en France les 24 et 25 février pour la sortie du livre, précise Livres Hebdo.