Les cendres de Carlos Fuentes seront transférées en France

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 15H16, publié le 17/05/2012 à 09H51
Les obsèques de Carlos Fuentes à Mexico, avec sa veuve Silvia Lemus, ainsi que le président Felipe Calderon (à gauche), le 16 mai 2012

Les obsèques de Carlos Fuentes à Mexico, avec sa veuve Silvia Lemus, ainsi que le président Felipe Calderon (à gauche), le 16 mai 2012

© AFP / Alfredo Estrella

Les cendres de l'écrivain mexicai, mort mardi à Mexico, devraient être transférées en France, au cimetière parisien de Montparnasse, selon la presse mexicaine qui a cité sa veuve, Silvia Lemus.

Selon elle, cela correspond à une décision déjà ancienne de l'écrivain. Carlos Fuentes voulait reposer auprès des deux enfants du couple, Carlos et Natasha, disparus repectivement en 1999 à l'âge de 25 ans, et en 2005 à 32 ans. Ils ont été enterrés à Paris.

L'auteur de "La mort d'Artemio Cruz" avait été ambassadeur du Mexique à Paris entre 1975 et 1977.

Très attaché à Paris
Carlos Fuentes était venu pour la première fois à Paris en 1950. Il aimait cette ville. Dans un entretien récent, il avait déclaré : "A Paris, je me sens comme à la maison, très content et entouré de beauté."

L'illustre écrivain s'est éteint mardi à l'âge de 83 ans dans un hôpital du sud de Mexico après une hémorragie du tube digestif. Mercredi, son cercueil a été exposé au Palais des Beaux-Arts de la ville pour un hommage solennel auquel participait le président mexicain Felipe Calderon, suivi d'un défilé de centaines d'admirateurs devant son cercueil. Carlos Fuentes devait ensuite être incinéré.