"Le Canapé de Beria", Claude Quétel conte sa quête d'objets historiques

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 15H16, publié le 02/01/2012 à 15H21
Photomontage d'une photo de Claude Quétel issue d'un blog d'entretiens de Radio Courtoisie et de la couverture de son livre "Le Canapé de Beria" 

Photomontage d'une photo de Claude Quétel issue d'un blog d'entretiens de Radio Courtoisie et de la couverture de son livre "Le Canapé de Beria" 

© DR

Claude Quétel, ancien directeur scientifique du Mémorial de Caen, n'en est pas à son premier ouvrage historique mais "Le Canapé de Beria" est le plus personnel. Il relate sa quête d'objets historiques pour illustrer un espace muséographique de la guerre froide. Sans moyens financiers et diplomatiques il relate ses trouvailles parfois insolites, parfois émouvantes et les trésors de patience qu'il a déployé pour les ramener en France. Ses mémoires de chineur de la guerre et de la paix se lisent comme un roman.

Laissons à Claude Quétel le soin d'expliquer le pourquoi de son travail : "On ne répétera jamais assez que pour un lieu de mémoire, il faut des objets de mémoire. [...] C'est toute la différence entre travail de mémoire et devoir de mémoire. Seul le premier, par son historicité même, peut servir durablement la mémoire, notamment auprès des jeunes générations. La mémoire ne se met pas au garde-à-vous, elle se construit - et elle se construit parce qu'elle se comprend."

 

 

Un entretien dans la longueur avec Claude Quétel