"Le bleuet et le coquelicot" : 14/18 vue à travers les yeux d'un enfant

Par @Culturebox
Mis à jour le 11/11/2014 à 18H56, publié le 11/11/2014 à 17H51
Des photos retouchées pour restituer l'imaginaire enfantin.

Des photos retouchées pour restituer l'imaginaire enfantin.

© Sylvain Dessi

Depuis quinze ans le photographe Sylvain Dessi parcourt avec son fils les champs de bataille de la première guerre mondiale. Ses clichés sont aujourd'hui au centre d'un très beau livre "Le bleuet et le coquelicot" qui rassemble également quelques uns des plus beaux textes écrits sur le conflit. Un cycle d'expositions itinérantes vient compléter ce travail de mémoire collective.

Reportage : L.Parisot / O.Bouillon / L.Dulac
C'est une aventure qui a débuté alors que son fils n'avait que cinq ans. En visite dans un cimetière militaire, l'enfant se met les bras en croix en écho aux centaines de sépultures qui lui font face. Le photographe Sylvain Dessi saisit l'instant. Un cliché qui provoquera un déclic chez lui : comment les plus jeunes comprennent-ils la guerre ? Un questionnement qui va le conduire pendant quinze ans à parcourir les champs de bataille de toute la France en quête de l'image, de la sensation qui alimenteront l'histoire qu'il a déjà en tête, celle du "Bleuet et le coquelicot".

Une démarche pédagogique
A travers 224 pages, photos et textes d'écrivains-combattants comme Maurice Genevoix, Abel Ferry, Louis Barthas...livrent un regard inédit sur le conflit.Une aventure humaine que Sylvain Dessi a décidé de poursuivre à travers une exposition itinérante qui accompagnera les quatre années de célébrations de la première guerre mondiale jusqu'en 2018.

"Le bleuet et le coquelicot" de Sylvain Dessi (Ed.Gérard Klopp - 01/09/2014), 224 pages - 39,00 euros.
L'exposition "La bataille des frontières" est jusqu'au 16 novembre au Musée de la Tour aux puces à Thionville, puis du 18 au 28 novembre à Guénange en Moselle.