"La voilette de ma mère", le dernier livre confession de Nadine Trintignant

Par @Culturebox
Publié le 29/06/2014 à 15H55
"La voilette de ma mère" aux éditions Fayard

"La voilette de ma mère" aux éditions Fayard

© France3/Culturebox

C'est le dernier projet de Nadine Trintignant. Dans son livre "La voilette de ma mère", la cinéaste et écrivain parle de sa mère. Un ouvrage un peu particulier puisque c'est sa maman elle-même qui en avait exprimé l'envie. Une écriture quelque peu bouleversée par la mort de sa propre fille, Marie Trintignant, le 1er août 2003, à l'âge de 41 ans. Un ouvrage touchant et tendre en hommage à sa mère.

Invitée sur la plateau du 19h20 de France 3 Paris Ile de France
Dans une tribune récente publiée dans le Huffington post, Nadine Trintignant expliquait la relation proche qu'elle avait avec sa fille Marie. Elle fait également le paralèlle entre la proximité qu'elle entretient avec sa propre mère et celle qu'elle a pu avoir avec sa fille. Selon la cinéaste, "l'alchimie peut se reproduire et s'entretenir avec le temps". Elle raconte également avoir assisté à 3 des 4 accouchements de sa fille, faisant le parallèle avec son expérience de mère lors de la naissance de Marie Trintignant. "J'avais vu Marie émerger de mon ventre, et je voyais ses fils émerger du sien. Le coup de poupées russes. Il y en aura toujours une autre après." Une tribune qu'elle concluait en précisant : "À moins de situations exceptionnelles que je n'ai pas connues, on n'a plus droit au suicide quand on est mère."

Lire cette tribune dans son intégralité
"La voilette de ma mère" de Nadine Trintignant

"La voilette de ma mère" de Nadine Trintignant

© Editions Fayard
"La Voilette de ma mère" de Nadine Trintignant - Aux éditions Fayard
17€, sortie le 30 avril. 200 pages