"La captive de François Mitterrand", quand vie privée rimait avec secret d'Etat

Par @LaurenceHouot Journaliste, responsable de la rubrique Livres de Culturebox
Mis à jour le 12/01/2014 à 12H33, publié le 12/01/2014 à 12H14
Francois Mitterrand avec Anne Pingeot se promenant dans la proprièté de Francois de Grossouvre dans la Nievre. France - 01/01/1981.

Francois Mitterrand avec Anne Pingeot se promenant dans la proprièté de Francois de Grossouvre dans la Nievre. France - 01/01/1981.

© VILLARD/SIPA

Au moment où la vie privée du Président de la République a été dévoilée dans le magazine Closer, les éditions Stock s'apprêtent à publier un livre qui raconte la vie de celle qui fut en secret la compagne de François Mitterrand.

Livres Hebdo annonce la parution le 3 mars de "La captive de François Mitterrand" (Stock), un récit de David Le Bailly. Ce jeune journaliste de Paris Match à enquêté sur la vie d'Anne Pingeot, la mère de Mazarine, "une femme de caractère qui a préféré rester discrète". 

A l'époque, il s'agissait d'un secret d'Etat : François Mitterrand entretenait une relation avec une jeune femme avec laquelle il avait eu une fille. Révélée à la fin du deuxième septennat, la double vie du président était un secret bien gardé.  En ce temps-là, la vie privée des présidents ne faisait pas la une des journaux people, et n'alimentait pas le buzz comme aujourd'hui sur les réseaux sociaux.

"Une famille au secret" (aux editions Stock aussi) d'Ariane Chemin et Géraldine Catalano racontait déjà en 2005 toute l'histoire de cette liaison.

La captive de François Mitterrand, David Le Bailly (Stock - 18 Euros - parution le 3 mars 2014)