INTERVIEW. Après le bonheur, Frédéric Lenoir explore "la puissance de la joie"

Par @Culturebox
Mis à jour le 13/11/2015 à 17H09, publié le 13/11/2015 à 16H37
Frédéric Lenoir, auteur de "La puissance de la Joie"

Frédéric Lenoir, auteur de "La puissance de la Joie"

© France 2

Le sociologue et ancien directeur du Monde des Religions, Frédéric Lenoir, publie son quarantième ouvrage: "La puissance de la joie" (Fayard) dans lequel il explore les racines et les mystères de cette émotion attendue, espérée mais trop souvent maltraité…

Frédéric Lenoir était l'invité d'Elise Lucet dans les Cinq dernières minutes du 13 heures de France 2

Après le bonheur, sujet de son précédent ouvrage, Frédéric Lenoir publie chez Fayard "La puissance de la joie". Selon lui, notion complémentaire du bonheur. Mais, précise-t-il, la plupart des gens confond trois notions : le bonheur, le plaisir et la joie.

"Le bonheur, détaille-t-il est l'état d'être. C'est un état assez global et durable. Le plaisir est une émotion passagère et fugace. Il est en général lié à la survie de l'espèce (plaisir de manger, de boire, de faire l'amour)".

Frédéric Lenoir, invité de France 2

Frédéric Lenoir, invité de France 2

© France 2

"On ressent de la joie chaque fois que l'on grandit"

En revanche, la joie est beaucoup plus profonde. Elle est liée à la plénitude de la vie. On ressent de la joie chaque fois que l'on grandit, chaque fois que l'on se sent pleinement vivant. Il y a une force en nous qui se développe, c'est une victoire, une rencontre qui nous bouleverse, quelque chose qui nous émeut en profondeur. C'est une émotion qui est beaucoup plus profonde, intense et durable que le plaisir.

Joie passive et joie active

Frédéric Lenoir définit aussi deux types de joie: une joie passive et une joie active. "La joie passive est, dit-il, liée à une rencontre extérieure. La joie active est plus intime, c'est la joie de vivre, d'aimer la vie et sans raison. La joie de vivre est une sorte de grâce. Mais hélas elle est souvent perdue et la question est alors : comment la retrouver?
"La puissance de la joie" Fayard (18€)

"La puissance de la joie" Fayard (18€)

© France 2

Peut-on apprivoiser la joie?

"Il y a des attitudes qui permettent de favoriser l'émergence de la joie, répond Frédéric Lenoir. D'abord, il faut être capable de l'accueillir. Ensuite, la première chose est d'être attentif et présent à ce que l'on fait. La joie vient beaucoup de l'effort surmonté. Elle est toujours liée à une progression. Mais ajoute-t-il, lorsque l'on vient au monde, cette joie est en nous et disparait vers six ou sept ans. Cela tient au fait que bouclons les canaux de la joie en mettant des "petits cailloux" que sont les émotions négatives comme la peur (de perdrte, d'être rejeté, la peur des autres etc). Et le pire de tout : l'ego qui se développe et qui nous empêche, au fond, d'être heureux et de ressentir de la joie".

"La puissance de la joie" de Frédéric Lenoir (Fayard)
18,00 €