"Familles d'ados" : 267 portraits de jeunes Européeens et de leurs parents

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 15H16, publié le 02/10/2012 à 09H06
Le photographe Uwe Ommer a photographié 267 familles dans 40 pays européens

Le photographe Uwe Ommer a photographié 267 familles dans 40 pays européens

© Uwe Ommer / Editions de La Martinière

Reeta, 14 ans, Hambourg, Allemagne, Mimi, 18 ans, Abingdon, Angleterre, Gëzim, 15 ans, Prizren, Kosovo … Le photographe Uwe Ommer a photographié des adolescents dans leur famille dans 40 pays européens. Et la journaliste Régine Feldgen leur a posé des questions. Résultat, un bel album des éditions De La Martinière, qui dresse un panorama de la jeunesse européenne.

Les parent ont été interviewés sans les enfants et inversement. Des questions très courtes, les mêmes à tous. Sur leur vie d'aujourd'hui (parents ? enfants? Ecologie? Union européenne?) , l'avenir (2020 ? vœux?). Les ados d'un côté et les parents de l'autre ont choisi où et comment ils souhaitaient être photographiés.

Les interviews donnent l'occasion aux adolescents d'exprimer leurs préoccupations, leurs rêves ou leurs inquiétudes, la vision qu'ils ont de leurs parents et du monde dans lequel ils vivent. Gal, 18 ans, Ljubljana (Slovénie) : "Mon père est mon idole. Il a réussi sa vie".Gricha, 12 ans, Donnini (Italie) "Quand ma mère est stressée, elle est plutôt méchante. Mon père est hollandais. Il vient me voir deux fois par mois. Il pense toujours que la vie est parfaite, même si ce n'est pas le cas."

Certains ados ont déjà une idée très précise de leur avenir

Ece, 18 ans, Istanbul (Turquie) : "En 2020, je serai mariée, sans enfant, et travaillerai dans les relations publiques ou dans l'organisation de mariages. Je voudrais créer ma propre entreprise et ne pas travailler avec mon père"., Filipe, 14 ans, Santarem (Portugal), en 2020 "peut-être que j'aurai une famille, pourquoi pas des jumeaux". Sur l'Union européenne : Agelos, 14 ans, Thessalonique, (Grèce) : "En ce moment, tout le monde parle de la crise, mais je ne crois aps que ce soit la vérité. Ce n'est pas possible que tous les pays aillent mal en même temps ! C'est une ruse de certaines entreprises pour gagner encore plus d'argent."

L'accumulation de ces témoignages finit par dresser un portrait de l'Europe à travers sa jeunesse. Cette grande fresque dessine les rapprochements et relève aussi les différences, mettant en lumière le caractère unique de chaque pays, de chaque famille, de chaque individu.

Familles d'ados, Uwe Ommer et Régine Felgden

Familles d'ados, Uwe Ommer et Régine Felgden

© Editions De La Martinière
Familles d'ados
Uwe Ommer, Regine Feldegen
Editions de la martinière
312 pages / 20 euros