Dominique Moulinas : "Matthieu est un meurtrier. Mais nous sommes avant tout ses parents"

Par @Culturebox
Mis à jour le 05/04/2016 à 15H11, publié le 05/04/2016 à 12H12
Sophie et Dominique Moulinas

Sophie et Dominique Moulinas

© Philippe Matsas / Flammarion

Sophie et Dominique Moulinas ont 3 enfants. L'un d'eux, Matthieu, est un violeur et un meurtrier. Il a été condamné à la réclusion criminelle à perpétuité. Maintenant que la justice a fait son travail, le couple a décidé de témoigner. "Parents à perpétuité" (Flammarion) est un témoignage poignant et une réflexion intense sur la parentalité et l'amour que l'on porte à ses enfants.

Dominique Moulinas était l'invité du Grand Soir 3 lundi 5 avril, pour parler de la sortie du livre qu'il a écrit avec son épouse, Sophie. 

L'affaire avait défrayé la chronique. En novembre 2011, Agnès Marin, 13 ans, est violée et tuée de 17 coups de couteau par l'un de ses camarades d'internat au Chambon-sur-Lignon. Matthieu, 17 ans à l'époque, est le meurtrier et il brûlera le corps d'Agnès. L'émotion est intense, d'autant plus que Matthieu est un récidiviste. 16 mois plus tôt, il avait violé sous la menace d'un couteau l'une de ses jeunes voisines. En 2013, il est condamné à la réclusion criminelle à perpétuité. 

Les parents de Matthieu ont choisi de témoigner dans un livre "Parents à perpétuité" (Flammarion). Comment peut-on continuer à aimer son enfant, pourquoi n'a-t-on pas su déceler les signes d'une grave pathologie mentale, comment protéger ses autres enfants ? Autant de questions qui hantent ce couple, qui était auparavant sans histoires. Une famille "normale". "Ça a été un long cheminement de prendre la décision d'écrire", explique Dominique Moulinas. "On a pris cette décision, avec Sophie, mon épouse, quand on a été persuadé que notre histoire pouvait être utile. Utile à d'autres parents, à l'institution judiciaire et utile pour nous, pour nos enfants..."

"Coupable de n'avoir rien vu"

Bien sur, le couple Moulinas se sent coupable, coupable de ne pas avoir vu ce que les médecins verront plus tard, que Matthieu souffre de graves problèmes psychiques. Mais il refuse de se voir coller l'étiquette de "parents de meurtrier". 

Nous sommes les parents de 3 enfants. Et nous ne sommes pas les parents d'un meurtrier. Matthieu est un meurtrier, mais nous sommes avant tout ses parents"

Un amour indéfectible "On peut garder son amour à un enfant même après ce qu'il a fait. C'est tout ce que l'on sait faire". 

A travers l'amour que l'on porte à Matthieu, on a compris le malade qu'il était et que les actes atroces qu'il a commis sont liés à ses pathologies et pas à sa personne.

Leur fils, Sophie et Dominique Moulinas le voit moins d'une heure par semaine. Un contact forcément difficile d'autant plus que Matthieu n'éprouve pas d'empathie. 

Il arrive à avoir de la peine pour nous et pour ses sœurs, mais pas pour ses victimes. Parce que mentalement, il n'est pas construit pour ça.

 

Couverture de "Parents à perpétuité" (Flammarion), Sophie et Dominique Moulinas

Couverture de "Parents à perpétuité" (Flammarion), Sophie et Dominique Moulinas

© Flammarion


"Parents à perpétuité" de Sophie et Dominique Moulinas
Editions Flammarion - publié le 06/04/2016 - 19.90 euros