Dérangeant : Eric Fottorino s'interroge sur les "accidents graves de voyageurs"

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/01/2014 à 15H51, publié le 06/01/2014 à 15H43
L'ancien "patron du monde", Eric Fottorino est déjà l'auteur de 28 romans et essais.

L'ancien "patron du monde", Eric Fottorino est déjà l'auteur de 28 romans et essais.

© Baltel/Sipa

C'est un tout petit livre (63 pages), mais son contenu donne à réfléchir. Dans "Suite à un accident grave de voyageur", le journaliste et écrivain Eric Fottorino s'interroge sur notre société qui laisse de moins en moins de place aux émotions et à la compassion. Un monde à cent à l'heure où les plus fragiles n'ont guère de place.

Reportage : V.Pretot/B.Baubit/J.Fagot

"Suite à un accident grave de voyageur, le train  à destination de...aura 30 minutes de retard..." Nous avons tous entendu un jour ce genre de formule. Une manière "pudique" d'annoncer un suicide sur les voies.

En 2012, à quelques jours d'intervalle, trois personnes se sont jetées sous un train à proximité du domicile d'Eric Fottorino en région parisienne. Des événements qui ont amené le journaliste-écrivain à s'interroger sur ces actes désespérés et les réactions qu'ils suscitent. Indifférence, exaspération.

Sur des blogs, l'auteur a relevé des commentaires du style "Ils auraient pu aller se suicider ailleurs". Des réactions en décalage complet face aux drames que cachent ces "accidents de voyageur", qui restent trop nombreux : en 2012, 450 personnes ont mis fin à leurs jours en se jetant sous un train.

"Suite à un accident grave de voyageur" d'Eric Fottorino - Gallimard - 63 pages - 8,20 euros.