Eliette Abécassis fait sa rentrée littréraire à l'ombre de La forêt des livres

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 13H39, publié le 29/08/2009 à 11H12
Eliette Abécassis fait sa rentrée littréraire à l'ombre de La forêt des livres

Eliette Abécassis fait sa rentrée littréraire à l'ombre de La forêt des livres

© Culturebox

On surnomme cet évènement le Woodstock littéraire. La Forêt des Livres
organisée à Chanceau-près-Loches, en Indre-et-Loire, attire chaque année près de 50 000 visiteurs. Parmi les 150 écrivains qui seront présents les 29 et 30 août pour la 14ème édition, l'écrivain Eliette Abécassis. Cette habituée des lieux vient de sortir son dernier roman, Sépharade.

Depuis son premier ouvrage publié en 1996, Eliette Abecassis a écrit avec la régularité d'un métronome. Un livre par an (on notera une petite baisse de régime en 2006). Sépharade est donc son 13ème roman. Et une fois de plus, on a le sentiment que l'auteur"e" a largement puisé dans son histoire personnelle. Son héroïne, Esther Vidal est juive séfarade, française et alsacienne. Une identité multiple qui conduira la jeune femme à mener une quête existentielle. Lorsqu'elle va partir en Israël pour épouser son mari, elle devra faire face à un monde de traditions qui ne correspond pas à ce qu'elle a connu jusqu'alors en France. Cette héroïne ressemble à  l'écrivain, née elle aussi dans une famille juive séfarade originaire du Maroc. Elle s'est elle aussi mariée en 2002 à Jérusalem après avoir rencontré son futur époux sur le vol Tel-Aviv-Paris. Il parait que le matin de la cérémonie, elle ne voulait plus se marier. Est-ce que cette anecdote est-elle aussi dans le roman ? Eh oh ! on ne va pas tout vous raconter quand même !