Publié à l'occasion de l'exposition Edward Hopper, au Grand Palais du 10 octobre 2012 au 28 janvier 2013. L'oeuvre d'Edward Hopper (1882 - 1967) s'est imposée comme un passage central de la peinture américaine du XXe siècle. Très connue du public, c'est pourtant la première fois qu'une exposition lui est consacrée à Paris. En rupture avec l'académisme dominant, l'artiste a fondé un réalisme moderne, revendiquant la nécessité de s'ancrer dans une tradition américaine, émancipée de l'influence française. Après trois voyages à Paris et en Europe en 1906 - 1910 où il subit l'influence des impressionnistes, du photographe Atget... il s'installe à Greenwich Village. Il entre dans les collections du MOMA et du Whitney Museum dès 1930 et connaît sa première rétrospective au MOMA en 1933. Le catalogue révèle les différentes techniques et les diverses influences qui ont permis à Edward Hopper de conquérir graduellement son style et son iconographie, avec notamment son travail d'illustrateur, sa découverte de la gravure, de l'aquarelle. L'ouvrage étudie enfin sa postérité et l'influence qu'il a pu jouer à son tour sur le monde de l'art, de la peinture, du cinéma et de la photographie. Peintre de l'incommunicabilité entre les êtres et de l'aliénation moderne, c'est véritablement son travail sur la lumière comme spiritualité muette qui fait de Hopper un artiste majeur.

Edward Hopper 2x3 Acheter le livre sur Fnac.com Lire un extrait