Écarlate, de Christine Pawlowska, publié à l'origine au Mercure de France - en 1974, il y a tout juste 40 ans -, et injustement oublié depuis. Nous devons une nouvelle fois cette découverte à Alexandre Fillon, qui en signe le très beau texte de présentation. 
On a été subjugué par ce court récit d'inspiration autobiographique écrit par une jeune femme surdouée d'à peine 20 ans, dont c'est l'unique livre. Il y est question de la fin de l'enfance et de l'adolescence d'une jeune provinciale des années 60 ; elle est différente, elle attend tout de la vie et des autres, de l'amour ; elle attend trop, sans doute. Le style est intense et poétique, charnel et mystique, l'écriture aussi pure et vulnérable que l'auteure. On espère sincèrement faire partager au plus grand nombre notre passion pour ce livre, éminemment attachant, et singulier à plus d'un titre.
Ecarlate
Mettre en avant le livre: