« Depuis deux ans, je me suis immergé dans un monde jubilatoire, réjouissant et facétieux, dominé par l'humour, le rire et l'ironie en évitant de me laisser distraire (sic) par tout ce qui pourrait m'en éloigner. De Montesquieu à Coluche, de Feydeau à San Antonio, de Courteline à Bourvil, de Beaumarchais à Francis Blanche, de Mark Twain à Perec, de Proust à Allais en passant par le cardinal de Retz, les Pataphysiciens, Molière, Blondin et bien d'autres, j'ai essayé de comprendre et d'analyser le mécanisme complexe de l'humour. Mais comment l'expliquer quand le seul fait de le définir présente peut-être le risque de le faire disparaître ? L'humour est-il vraiment « un art d'exister » (Escarpit) ? « Le plus court chemin d'un homme à un autre » (Wolinski) ? « Le plaisir étrange issu de la certitude qu'il n'y a pas de certitude » (Kundera) ? Vient-il « d'un excès de sérieux » (Tristan Bernard) ? D' « une tentative pour décaper les grands sentiments de leur connerie » (Queneau) ? Ou, comme le disait Prévert, est-il « nénarrable, solite, décis, pondérable, commensurable, tempestif, déniable et trépide » ?
Un dictionnaire « amoureux » étant par définition un dictionnaire subjectif, j'ai évidemment laissé libre cours à mes passions : le fameux nonsense anglo-saxon qui n'est pas une absence de sens, mais la prise de conscience du côté insolite d'une situation, ou encore mon inclination pour les magiciens de la langue et autres oulipiens, sans oublier mes vénérés maîtres, champions de l'observation du quotidien que sont Vialatte, Ponge, Queneau ou Tristan Bernard. J'ai mesuré enfin qu'avec un sujet aussi universel que l' « humour », j'avais en outre la possibilité de rassembler le plus grand nombre. C'est bien sûr mon vœu le plus cher et un pari que j'espère gagner haut la main. D'ailleurs, je ne sais plus qui a dit : « L'humour c'est comme les essuie-glaces, ça n'empêche pas la pluie, mais ça permet d'avancer. » Dont acte. J.-L.C.« Le fait d'être éditeur depuis quarante-cinq ans et auteur de quelque soixante titres au service de l'humour, suffisant bien à me légitimer, j'ai décidé, ma modestie légendaire dût-elle en souffrir, que cet ouvrage serait le livre de ma vie ! » J.-L. C.

Dictionnaire amoureux de l'Humour 2x3 Acheter le livre sur Fnac.com Lire un extrait