128 p. - 6 €

"Je me demande ce que dirait Rivarol s'il apprenait que c'est l'Afrique, qui n'avait à ses veux aucune existence propre, qui pourrait bien sauver le français. Et qu'un natif de Saint-Domingue, ce terrifiant camp de travail où l'on a parqué durant plus de trois cents ans des millions d'Africains, siège aujourd'hui sous la Coupole, au fauteuil de Montesquieu, le même qui a écrit dans De l'esprit des lois un commentaire d'une ironie mordante sur "l'esclavage des Nègres". J'ai l'impression que Rivarol accorderait sa faveur à cette nouvelle situation : tout bien pensé, il ne fut rien d'autre qu'un amoureux fou de la langue française, et ceux qui aiment ont toujours raison." Dany Laferrière De l’universalité de la langue française
Mettre en avant le livre: