Dans sa demeure de Guernesey, Victor Hugo a écrit ses chefs d'oeuvre

Par @Culturebox
Publié le 21/07/2017 à 12H51
Atelier de sa maison "Hauteville House" à Guernesey 

Atelier de sa maison "Hauteville House" à Guernesey 

© France 3 / Culturebox / capture d'écran

Les Misérables, Les Travailleurs de la mer, L'Homme qui rit, ces œuvres ont un point commun, elles ont toutes été écrites à Guernesey. Exilé sur l'île anglo-normande pour fuir le régime napoléonien, Victor Hugo trouve là-bas une grande inspiration. Un appel aux dons a été lancé pour rénover la demeure où il passa quinze années de sa vie. Il faudra pour cela 2 millions d'euros et un an de travaux.

Reportage : C. Laronce / P. Conte / D. Arzur / B. Vidal

C'est grâce au produit de la vente de ses "Contemplations" que Victor Hugo acquiert "Hauteville House" en 1856. Lieu central, son atelier d'écriture se situe au quatrième niveau de la maison. Là-haut, perché sur son "nid de poète", il rédigeait ce qui allait bientôt devenir des chefs d'oeuvre. L'aurore était le moment qu'il privilégiait pour écrire. Face aux eaux claires, il contemplait le soleil levant de Guernesey, puis, se mettait à l'écriture. 
Hauteville House

Hauteville House

© France 3 / Culturebox / capture d'écran


Bien plus qu'un refuge

Bien plus qu'un lieu d'exil, Victor Hugo crée dans cette grande bâtisse une atmosphère très personnelle.Tous les aménagements et décors ont été conçus par l'écrivain lui-même. Peintures inspirées de l'univers hugolien, cheminées décorées, tapisseries, c'est tout un monde baroque qui s'est mis en place au fil des années. 
Victor Hugo et sa famille dans la maison de Guernesey

Victor Hugo et sa famille dans la maison de Guernesey

© France 3 / Culturebox / capture d'écran
Si en 1870 Hugo revient en France, il n'oubliera jamais son île et sa maison. Il y retournera souvent, entouré de ses proches. En 1927, à l'occasion du centenaire du Romantisme, sa famille fait don de "Hauteville House" à Paris. Mais au fil du temps, les peintures se sont altérées et c'est un véritable trésor qui est menacé. C'est pourquoi la ville de Paris a lancé un appel aux dons. 2 millions d'euros sont nécessaires pour la rénover. 
Victor Hugo dans sa maison

Victor Hugo dans sa maison

© France 3 / Culturebox / capture d'écran