« Je suis dans la vieille Ambassadeur blanche entre mes deux amies d’enfance et je réponds à leurs questions bienveillantes. Le calmant que j’ai pris dans l’avion m’enlève le sol sous les pieds et je me sens suspendue dans l’air, coupée du reste, comme emballée dans des couches de papier bulle et de coton. Je vois le monde à travers des filtres épais, je me vois moi aussi parler, agir, respirer, oui respirer encore et être en vie. »

Trisha est revenue à Calcutta pour assister à la crémation de son père. La mort de son père, le retour dans la maison familiale, la déambulation dans les rues de sa ville natale, tout concourt à projeter son présent dans son propre passé, mais aussi dans celui de sa famille et de son pays. Entre un père communiste et une mère mélancolique, elle a dû grandir plus vite que les autres enfants. Devenue adulte elle sait que chaque chose contient une histoire, que l’huile d’hibiscus de ce flacon qu’elle admirait était un remède pour adoucir la folie maternelle, et que la couette rouge remisée au grenier cachait une arme, son père l’y avait mise à l’époque où les communistes étaient traqués. Elle sait aussi que les légendes familiales ne suffisent pas à étouffer les sombres passions qui les traversent, que son pays a été en proie à des violences dévastatrices et qu’il faut se méfier de l’obscurité.

Dans ce roman sensuel et bouleversant, Shumona Sinha revisite l’histoire d’une famille qui ressemble en partie à la sienne et celle d’un pays qui est le sien, le Bengale occidental. Ancré dans la réalité indienne, sublimé par la puissance des métaphores qui irriguent son écriture, ce grand roman en appelle autant à l'imagination qu’au réel.

Calcutta 2x3 Acheter le livre sur Fnac.com